Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Festival d’Alexandrie rend hommage à Daoud Oulad Sayed





Le réalisateur cinématographique et photographe marocain, Daoud Oulad Sayed, a été honoré mardi en marge des activités de la 36ème édition du Festival international d’Alexandrie du film méditerranéen. A cette occasion, un séminaire a été organisé pour mettre en lumière le cinéma marocain et le riche parcours artistique de Daoud Oulad Sayed, avec la participation du directeur du festival, Amir Abada, et d’un parterre de cinéastes et d’artistes de différentes nationalités.

Les mots prononcés lors de l’événement ont unanimement souligné que Oulad Sayed est l’un des plus grands metteurs en scène dans le monde arabe actuellement, mettant en avant le “grand succès” de ses œuvres, qu’il s’agisse de longs métrages ou de documentaires. Daoud Oulad Sayed est un photographe et réalisateur de talent qui a laissé sa marque dans le monde de l’art, ont déclaré les intervenants, rappelant que ses films ont remporté de nombreux prix locaux et internationaux. Le séminaire a également mis l’accent sur l’essor du cinéma marocain au cours des dernières années, et sa forte présence dans les festivals arabes et internationaux grâce au fort soutien de l’Etat à l’art et à la culture.

Le réalisateur marocain a exprimé sa gratitude pour ce geste du Festival international d’Alexandrie, considérant cette nouvelle distinction comme une autre responsabilité et une motivation pour continuer à diffuser les valeurs de l’art et du cinéma, ainsi que les valeurs d’amour et d’amitié qui unissent les artistes marocains et leurs homologues égyptiens. Il a également exprimé sa reconnaissance et sa gratitude au président du festival, et à son directeur artistique, Assa Zakaria, relevant que le Festival international d’Alexandrie est l’un des évènements les plus réussis au niveau régional et international. En évoquant le succès et le développement remarquable du cinéma marocain, Oulad Sayed a attribué cette réussite au grand soutien de l’État au secteur et à la politique adoptée par le Maroc en matière d’art et de culture. Le réalisateur marocain Daoud Oulad Sayed faisait partie des membres du jury du Festival international d’Alexandrie du film méditerranéen, présidé par la cinéaste égyptienne Inass Deghidi. Le jury était composé également de l’écrivain et producteur italien Marc Serena et des actrices italiennes Marzia Tedeschi et Angelique Kafalary. Le Maroc a été représenté à la compétition officielle du festival par le film “The punch” du jeune réalisateur Mohamed Amine Mouna qui a débarqué à Alexandrie avec son premier long-métrage après plusieurs courts-métrages et séries télévisées. “The Punch” avait reçu les prix du montage et de la musique authentique lors de la 21ème édition du film national de Tanger. Il relate l’histoire de Rabii, un jeune chômeur issu d’un milieu défavorable, qui rencontre Mustapha, un ancien boxeur raté à cause de sa dépendance à l’alcool. Mustapha essaye de convaincre Rabii pour devenir une légende de la boxe.

Spotify

Le numéro un mondial du streaming musical, le suédois Spotify, a poursuivi mardi ses investissements dans le podcast, avec l’annonce de l’acquisition de l’hébergeur américain Megaphone. Selon l’agence Bloomberg, Megaphone et ses 75 employés tombent dans l’escarcelle de Spotify pour près de 235 millions de dollars (près de 200 millions d’euros). L’opération porte ainsi à plus de 800 millions de dollars les investissements de Spotify dans les podcasts depuis deux ans, selon un calcul réalisé par l’AFP. Une stratégie visant à diversifier ses contenus proposés au-delà de la musique et capter la manne publicitaire croissante liée au succès de l’écoute de podcasts. Ces émissions gratuites, qui à la différence du streaming sont téléchargeables, s’affirment comme le grand format concurrent de la radio. Créé en 2015 par le groupe de médias Slate sous le nom de Panoply, Megaphone ne produit plus de podcasts lui-même mais offre une plateforme payante de publication qui met en relation les producteurs de contenus et les publicitaires. Spotify, lui, va proposer sa technologie d’insertion de publicités en temps réel “Streaming Ad Insertion” sur la plateforme de Megaphone. Avec cette technologie, “les producteurs de podcast pourront offrir des audiences ayant plus de valeur pour les publicitaires”, explique dans un communiqué le groupe suédois.

Libé
Jeudi 12 Novembre 2020

Lu 389 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Avril 2021 - 04:28 Bientôt une suite du film Downton Abbey