Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Le Festival Land Art, une résidence de respiration créative


Libé
Mercredi 4 Novembre 2020

La résidence de création land art du Festival Land Art de Tanger-TétouanAl Hoceïma (FLATTA 2020) a été organisée du 25 au 28 octobre dans la campagne Jbela, près de Tétouan, à l’initiative de l’association Zanka90 pour la culture, et ce avec la participation de 6 artistes plasticiens de la région. Organisée avec le soutien financier de l’Ambassade de France au Maroc – service culturel, en partenariat avec l’auberge d’art sonore “SAFSAF”, cette édition a proposé un “déconfinement artistique” land art à quelques créateurs du nord du Maroc, dans le respect total des gestes barrières, afin de sortir d’un isolement créatif contraint depuis plus de 6 mois et d’éviter ainsi une année blanche pour le festival, ont indiqué les organisateurs. A l’issue de cette résidence qui a duré 3 jours, 10 installations d’art nature ont été réalisées dans la campagne Jbela, ont précisé les organisateurs dans un communiqué, notant que ces installations sont visibles pour les habitants de la commune Mallalienne relevant de la province de Tétouan. “L’objectif du FLATTA est de sensibiliser le public à la relation de l’Homme avec la nature en intervenant dans les magnifiques paysages de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, à travers une série d’installations qui suscitent la réflexion, en plus de permettre à tous de voir le travail artistique des créateurs hors des musées ou des galeries”, a expliqué la même source, relevant que le message du Festival réside dans la capacité pour tous de créer des œuvres à partir de récupération et de matériaux naturels trouvés sur place. Par ailleurs, un mini documentaire est en cours de production afin de permettre aux curieux et au plus grand nombre de personnes de découvrir les moments de travail et les installations land art du 4ème FLATTA, a ajouté le communiqué, notant qu’il sera diffusé prochainement sur les réseaux sociaux du festival.


Lu 437 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira