Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Conseil de la région de Casablanca-Settat annonce des mesures de soutien de l'économie




Le Conseil de la région de Casablanca-Settat annonce des mesures de soutien de l'économie
Le Conseil de la région de Casablanca-Settat annonce avoir pris des mesures destinées au soutien de l’activité économique, dans le contexte de la crise engendrée par la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
Il a été procédé, au cours des derniers jours, à la conclusion de contrats à hauteur d’un milliard de dirhams et à l’accélération des paiements des entrepreneurs et des fournisseurs, souligne la région dans un communiqué sanctionnant une réunion du bureau du Conseil, tenue vendredi dernier en partie à distance.
"La région est engagée à contribuer à la dynamisation de l’économie nationale, à travers le maintien du rythme de mise en œuvre du programme de développement régional", a assuré le président du Conseil Mustapha Bakkoury, qui s’exprimait à partir des locaux de la première région du pays.
La région avait débloqué la somme de 35 millions de dirhams pour l’acquisition de nouveaux équipements au profit des hôpitaux prenant en charge les malades atteints de Covid-19 dans la région, en plus d’une contribution à hauteur de 15 millions de dirhams pour la construction d’un hôpital de campagne à Casablanca.
Par ailleurs, les membres du Conseil ont salué hautement les initiatives d’avant-garde entreprises par S.M le Roi Mohammed VI dans cette conjoncture exceptionnelle, réitérant leur adhésion, aux côtés des institutions de l’Etat, aux efforts d’atténuation des conséquences de cette situation inédite.
Ils ont rendu hommage aux sacrifices consentis par les personnels hospitaliers et au grand sens de responsabilité qu’ils ont démontré, élevant des prières pour le repos de l’âme des victimes de cette pandémie, dont le président de la commune d’El Gara.

Lundi 13 Avril 2020

Lu 643 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif