Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CPT d'Essaouira s’engage à inscrire la promotion de la destination dans la durabilité

Pérenniser les acquis et les consolider davantage pour les années à venir




Le Conseil provincial du tourisme d’Essaouira (CPTE), fier d’un bilan "très positif" lors de son dernier exercice, a réitéré son engagement à inscrire la promotion de la destination dans la durabilité.
Les professionnels du secteur du tourisme et l’ensemble des acteurs concernés sont invités à travailler, la main dans la main, pour pérenniser les acquis et les consolider davantage pour les années à venir, a estimé le président du CPTE, M. Redwane Khanne.
"Grâce à la synergie et à l’implication effective de tous, la ville d’Essaouira sera en mesure de renforcer son positionnement et son attractivité en tant que destination de choix aux multiples atouts naturels, touristiques, culturels, civilisationnels et architecturaux", a-t-il expliqué dans un communiqué parvenu mercredi à la MAP, notant que "pour inscrire toutes ces actions dans la durabilité, le CPTE compte au titre de ce nouveau mandat de 3 ans, capitaliser sur les acquis et relever les défis imposés et ce, à travers la mise en application d’une feuille de route profondément pensée, avec une vision prospective et des objectifs précis".
Pour rappel, le CPTE a tenu, le week-end dernier à Essaouira, son assemblée générale ordinaire (AGO) au cours de laquelle, il a été procédé à la reconduction de M. Redwane Khanne en tant que président de cette instance professionnelle pour un mandat de 3 ans, et la présentation et l’adoption à l’unanimité des rapports moral et financier dudit Conseil.
Lors de cette réunion, le point a été fait sur les réalisations du CPTE pour la période fin novembre 2014 à fin décembre 2017, ainsi que durant le premier semestre de 2018.
Au titre du mandat précédent, M. Khanne a pointé du doigt certaines difficultés liées essentiellement aux ressources financières limitées du Conseil, à l’absence de ressources humaines dédiées à cette instance, et à la faible implication des professionnels, avant de louer les efforts déployés en permanence par les autorités locales, le département du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT), l’Office national des aéroports (ONDA) et certains acteurs locaux dynamiques, en l’occurrence l’Association Essaouira Mogador pour le rayonnement permanent de la ville.
Le communiqué du CPTE met en avant aussi les actions concrètes ayant permis à la destination de s’inscrire durablement dans une tendance haussière, notamment le renforcement de la connectivité aérienne de la destination à travers une stratégie de développement de nouvelles lignes aériennes qui se décline en l’organisation d’une série d’opérations de démarchages des compagnies aériennes, et la mobilisation des partenaires concernés.
Ainsi, la ville est passée à fin 2013 de deux vols hebdomadaires, à 24 vols hebdomadaires à fin 2017, précise-t-on de même source, laissant savoir que des efforts se poursuivent actuellement et de manière rigoureuse, pour tirer vers le haut le nombre de dessertes aériennes au départ et à destination d’Essaouira.
En ce qui concerne l’évolution de la demande touristique, la démarche du CPTE a été concluante, avec des résultats positifs en 2017 et durant le premier semestre 2018, note la même source, relevant que "le nombre de nuitées dans les établissements d’hébergement classés a connu en 2017 une hausse de 12%, soit un total de 461.228 nuitées, comparativement à l’année 2016. Une hausse accompagnée d’une augmentation de 14% en termes d’arrivées durant la même période, soit 186.678 touristes recensés".
Cette tendance haussière s’est accompagnée, durant 2017, d’une belle performance de l’aérien, avec une hausse de 23% du nombre de passagers au niveau de l’aéroport international Essaouira Mogador, soit 83.324 voyageurs par rapport à l’année 2016, lit-on dans le document.
Durant le premier semestre de 2018, Essaouira a poursuivi son envol touristique, avec un nombre de nuitées dans les hôtels classés en hausse de 17%, précise la même source, laissant savoir que la même tendance a été constatée en termes du nombre d’arrivées, avec 23%.
Et de poursuivre que "cette hausse de la demande touristique est accompagnée d’une croissance du nombre des passagers ayant transité par l’aéroport de la ville, durant le premier semestre de l’année en cours, lequel a atteint 49%, comparativement à la même période de 2017".
Pour atteindre ces objectifs, explique le CPTE, il a été procédé à la mise en application d’une véritable stratégie de communication, de promotion et d’animation de la destination, l’organisation d’Eductours, de voyages en faveur de la presse et des blogueurs internationaux, et la participation à une série de salons et de foires internationaux.
Tous ces efforts émanent de la conviction du CPTE de la nécessité de diversifier le produit Essaouira, et de faire de la ville une destination de séjour et non de transit, note le communiqué, relevant qu’Essaouira figure actuellement au top ten des destinations touristiques les plus prisées à l’échelle internationale.
Et de conclure que la ville a tendance, en outre, à renforcer sa place en tant que destination d’excellence pour le tourisme incentive et du Mice, avec l’organisation de rencontres d’envergure internationale à l’image des Etats généraux de l’entreprise de "Thinkers and Doers", et la programmation prochainement d’autres événements de portée mondiale comme : Global Influencers Summit en octobre 2018.

Samedi 4 Août 2018

Lu 708 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés