Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CCME lance une formation sur le plaidoyer au sujet du Sahara


Libé
Dimanche 29 Novembre 2020

Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) lance, ce lundi, un projet de formation visant à qualifier les Marocains du monde sur le plaidoyer au sujet de la question du Sahara marocain. Motivé par la nécessité d'intensifier les efforts, de mettre en réseau les expertises et de valoriser les ressources scientifiques, humaines et matérielles, ce projet est destiné aux étudiants et professeurs marocains à l'étranger, aux cadres des associations, ainsi qu'aux militants de la société civile et ceux actifs sur les réseaux sociaux, pour le développement de leurs capacités de plaidoyer, précise le Conseil dans un communiqué.

Des programmes de formation ont été élaborés en quatre langues, dans une première phase, à savoir l'arabe, le français, l'espagnol et l'anglais, ajoute le communiqué, notant qu'une équipe scientifique travaille sur d'autres langues. Dans le cadre de ce programme de formation, élaboré en partenariat avec plusieurs universités marocaines, un accord de coopération et de partenariat sera signé entre le Conseil et la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat-Agdal, selon la même source. L'accord vise à valoriser les efforts de recherche scientifique liée aux problématiques des Marocains du monde, à permettre à cette catégorie de citoyens d'accéder aux services scientifiques et de formation fournis par la Faculté de droit de Rabat-Agdal, en plus de faire bénéficier les étudiants et professeurs de la Faculté de l'expérience et des ressources du Conseil pour développer la recherche et l'enseignement en ce qui concerne les questions de la communauté marocaine à l'étranger.

Il vise également, poursuit le communiqué, à ouvrir des filières qui s'intéressent aux Marocains du monde, spécialement au niveau des cycles du Master et de Doctorat dans les domaines juridique, économique et social et à développer et à mettre en réseau les relations scientifiques unissant le Conseil avec plusieurs universités internationales en Europe, en Amérique et dans le monde arabe. Il s'agit aussi de permettre aux étudiants de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat-Agdal de bénéficier de ces accords et aux étudiants marocains des différentes universités du monde de bénéficier de bourses et de relations scientifiques avec les étudiants de la Faculté de droit de Rabat-Agdal.


Lu 712 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS