Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement prochain de la plateforme nationale d'appui à l'entreprise

Un guichet unique qui offre les informations nécessaires et les procédures liées aux politiques et aux mécanismes d'appui




Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a annoncé, mardi à Rabat, le lancement prochainement de la plateforme nationale d'appui à l'entreprise, en tant que guichet unique qui offre aux porteurs de projets et aux entrepreneurs les informations nécessaires et les procédures liées aux politiques et aux mécanismes d'appui.
En réponse à une question centrale lors de la séance mensuelle relative à la politique générale à la Chambre des conseillers, autour de "La politique générale du gouvernement pour la mise en oeuvre de la contribution du secteur bancaire et le financement dans le développement, l'auto-emploi et le soutien des petites et micro-entreprises", M. El Otmani a indiqué que le lancement de cette plateforme nationale vise à mettre en place un cadre de référence global à même de relever les défis auxquels font face les PME.
Il a, dans ce sens, mis l'accent sur les efforts consentis en matière d'amélioration du système d'investissement, notamment dans les domaines liés à la réforme du système de garantie et à la mise en place d'une stratégie nationale d'inclusion financière et d'un cadre de référence dédié aux mécanismes d'appui mis à la disposition des moyennes, petites et micro-entreprises, rapporte la MAP.
Dans le domaine de la réforme du système de garantie, le chef du gouvernement a expliqué qu'il sera procédé à l'amélioration de la gouvernance et de la transparence des entreprises, à la mise en place d'un mécanisme de garantie dédié aux micro-finances au profit des activités économiques génératrices de revenus et à la création d'un système pour faciliter l'accès au crowdfunding (mécanisme d'investissement participatif) pour les PME et les micro-entreprises.
Concernant la stratégie nationale d'inclusion financière, M. El Otmani a indiqué que cette initiative conjointe du ministère de l'Economie et des Finances et du ministère de la Réforme de l'administration, en partenariat avec Bank Al Maghrib, a pour objectif de définir une vision commune et des orientations nationales afin de réduire les disparités en termes d'accès et de pénétration des services financiers et d'accélérer le développement de modèles alternatifs, en particulier le développement du paiement via le téléphone mobile.
Elle s'assigne, également, pour buts l'encouragement des modèles "classiques" pour améliorer l'inclusion financière, en assurant les conditions appropriées à même d’accélérer l’accès à divers services bancaires, le développement du rôle des institutions de microfinance et de l’assurance inclusive et le renforcement des outils de gestion des risques pour les catégories vulnérables, en développant un cadre et des outils facilitant l’accès des petites entreprises et des particuliers au financement, a-t-il ajouté.
M. El Otmani a également mis l'accent sur la création d'un régime d'investissement coopératif dédié au financement des entreprises des jeunes et des initiatives innovatrices, soulignant le rôle que joue la Caisse centrale de garantie (CCG) dans la garantie des prêts bancaires accordés aux entreprises.
Il a, aussi, passé en revue les différentes mesures entreprises par le gouvernement en vue de soutenir le secteur des micro-crédits, rappelant les propositions émises dans le projet de loi de Finances 2020, notamment la création d'un Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat qui sera doté de 6 milliards de DH sur trois ans, en partenariat entre l’Etat, Bank Al Maghrib et le Groupement professionnel des banques du Maroc.
Ce fonds, a expliqué le chef du gouvernement, sera principalement destiné à soutenir les jeunes diplômés, en leur facilitant l’accès aux prêts bancaires pour financer leurs projets, à appuyer les petites et moyennes entreprises opérant dans le domaine de l’export, notamment vers l’Afrique, et à permettre une meilleure intégration professionnelle et économique des travailleurs du secteur informel.

Jeudi 14 Novembre 2019

Lu 1147 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com