Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement des travaux d’ aménagement du pôle d’échanges de la Vallée des oiseaux à Agadir


Libé
Jeudi 28 Octobre 2021

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de développement urbain (PDU) de la ville d’Agadir 2020-2024, il a été procédé, mardi dernier, au lancement officiel des travaux d’aménagement du pôle d’échanges de la Vallée des oiseaux. Ce projet  s’inscrit dans le cadre des travaux de réalisation de la première ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) d’Agadir : Amalway Agadir Trambus.

Ce projet a pour objectifs la création «d’un nouveau mode de transport en commun performant dans l’agglomération d’Agadir … de promouvoir une mobilité durable à travers un grand nombre de quartiers … contribuant à l’attractivité de la métropole ».

Un pôle d’échanges sera réalisé au niveau du grand pôle d’attraction de la zone balnéaire et du quartier administratif, près du parc animalier de la Vallée des oiseaux.

Pour un montant de 14.753.538 dirhams avec un délai de réalisation de 6 mois, le groupement d’entreprises Sntro/Satimed, réalisera les travaux relevant du pôle d’échanges de la Vallée des oiseaux : les travaux d’infrastructure, l’aménagement urbain, le mobilier urbain, l’éclairage public et les espaces verts.

Le projet s’étale sur une superficie totale de 14.708 m2, une surface de trottoirs de 5.615 m2, voirie et stationnement de 7.870 m2 et 1.223 m2 pour les espaces verts, 58 points lumineux. Le projet se caractérise par la création de 10 quais, 9 lignes de correspondance avec 45 par heure de pointe des bus de correspondance.

La réalisation de la première ligne BHNS d’Agadir bénéficie d’une enveloppe budgétaire de 1.200 millions de DH et sa mise en service est prévue en 2023. Son objectif principal est de «proposer aux citoyens une nouvelle offre de déplacement sur le territoire et permettre à chacun de choisir son mode de déplacement ».

Pour répondre à ce besoin, cette première ligne sera dotée d’une flotte de 30 à 35 bus, d’une capacité d’accueil de 130 à 150 passagers par véhicule, soit 50.000 à 60.000 passagers par jour. Cette flotte répondra à la forte croissance démographique  du Grand Agadir en offrant des solutions de transport urbain permettant «un déplacement quotidien fluide et accessible».

Rappelant que le maître d’ouvrage délégué est la Société de développement local Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains créée le 26 novembre 2016 en tant que nouveau modèle de « gouvernance territoriale ».

Abdallah Halimi 


Lu 1117 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS