Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement de la première édition du Salon virtuel du livre universitaire





Lancement de la première édition du Salon virtuel du livre universitaire
La première édition du Salon virtuel du livre universitaire s’est ouverte, mardi par visioconférence, avec la participation de diverses universités marocaines et de nombreux instituts et établissements d’édition et du livre.

Prévue jusqu’au 27 avril à l’initiative du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, en partenariat avec le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, cette édition connait la participation de l’Institut Royal de la culture Amazighe, l’Académie du Royaume et l’Académie Hassan II des sciences et de la technologie, en plus de la participation du Centre national de recherche scientifique et technique, qui supervise la publication de nombreuses revues électroniques universitaires.

Plus de 900 livres universitaires, en papier et numériques et une centaine de magazines marocains universitaires électroniques, seront exposés lors de cet événement, en plus des liens vers la bibliothèque numérique lancée par le ministère, en partenariat avec le British Council.

Le programme de cette édition comprend, également, des conférences d’éminents professeurs, notamment le philosophe Edgar Morin, qui a parlé, dans son conférence inaugurale du salon, du rôle central du livre dans la culture. Outre la participation du professeur Ahmed Boukouss, qui présentera une conférence sur la recherche, la créativité et l’édition à travers l’expérience de l’IRCAM, le programme prévoit l’intervention d’acteurs issus d’établissements intéressés par le livre, l’édition et les échanges culturels, notamment le directeur du British Council, ainsi que la responsable de l’Agence universitaire francophone, en plus des interventions de plusieurs professeurs et chercheurs de diverses universités, à travers des séminaires et des tables rondes.

Cette édition se distingue par la publication de nombreuses capsules qui présentent les réalisations de la recherche scientifique, ainsi que quelques publications réalisées par des professeurs-chercheurs, en plus d’un hommage symbolique à certains professeurs ayant remporté des prix, notamment le professeur Mohamed Mechbal, qui a remporté le Prix du Roi Fayçal de la langue arabe et la littérature, l’universitaire Chouaib Halifi, qui a remporté le Prix de la narration, le professeur Mustapha Bouaziz, le professeur Abderrahmane Temara, les professeurs Hassan Amili, Abderrazzak Al Asri, Youssef El Ouasti et d’autres.

Un concours de lecture pour étudiants sera organisé, parallèlement aux activités du Salon, avec un focus sur le livre marocain, et qui se distinguera par une nouvelle œuvre du livre audio marocain.

Le lancement officiel de cette édition a été donné par le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, le ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, Othmane El Ferdaous et le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Driss Ouaouicha.

Libé
Jeudi 22 Avril 2021

Lu 404 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.