Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement de la campagne de plantation forestière 2018-2019




La Direction régionale des eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (DREFLCD) du centre a lancé, récemment à Settat, la campagne de plantation forestière 2018/2019 sur une superficie de 2034 ha pour un coût global de 24 millions de DH.
Ce programme est configuré autour des reboisements forestiers, qui représentent 70% de la superficie prévue, ainsi que de la régénération assistée des écosystèmes naturels et de l’amélioration sylvopastorale contribuant à leur tour de 10% et 20% respectivement.
La déclinaison territoriale de ce programme est opérée sur 24 périmètres relevant du ressort provincial de Khouribga (617ha), Benslimane (587ha), Settat (450ha), Youssoufia (150ha), Safi (100ha), El Jadida (100ha) et la préfecture de Mohammedia (30ha), rapporte la MAP.
A cette occasion, le directeur régional de la DREFLCD, Omar Rabhi, a indiqué, en marge d'une visite de terrain à une pépinière à Settat, que cette campagne s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme décennal de développement forestier et de conservation de la diversité biologique.
Il a également souligné que la réalisation de ce programme concourt aux objectifs de restauration des écosystèmes forestiers naturels, principalement de Chêne-liège et de Thuya, de gestion durable des terres en amont des bassins versants atlantiques (Oueds El Melah, N’Fifikh et Cherrat), d’accroissement des productions ligneuses et pastorales ainsi que de renouvellement et de renforcement des trames vertes urbaines et périurbaines.
De surcroît, la DREFLCD du centre a procédé à la production de 2 millions de plants forestiers adaptés aux conditions pédoclimatiques des périmètres retenus dans le programme de plantation en cours. Cette production, assurée par les 5 pépinières forestières de la région, concerne principalement 10 espèces forestières, en l’occurrence le Thuya, le Pin d’Alep, le Chêne-liège, les Eucalyptus divers et les Acacias cumulant 85% de la production. D’autres espèces, Cyprès, Caroubier, Acacias divers et Filao sont destinées aux programmes d’appui à la promotion de l’arbre promus dans le cadre d’initiatives institutionnelles ou privées.
Notons que les opérations de plantation sont lancées sous l’encadrement et le suivi du personnel forestier du terrain pour en assurer la qualité culturale requise à leur réussite.

Libé
Lundi 24 Décembre 2018

Lu 665 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021