Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Lancement à Rabat du projet “la musique s'installe à l'hôpital”


Libé
Lundi 13 Décembre 2021

Le projet "la musique s'installe à l'hôpital" a été lancé dimanche, au centre hospitalo-universitaire Ibn Sina de Rabat (CHIS), avec pour objectif de contribuer à soulager les souffrances des patients et de leurs familles grâce à l'art et à la musique. Ainsi, une salle dédiée à l’éveil musical a été aménagée au CHIS à l’initiative de la Fondation Dr Abderrahmane Fennich avec le soutien du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, en vue de stimuler les sentiments de joie et d’optimisme chez les patients. Acette occasion, le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed MehdiBensaid, a souligné l’importance de la musique, du théâtre et de l’art chez les personnes malades, appelant à la généralisation de cette initiative dans toutes les provinces du Royaume. Lors de cette cérémonie organisée par le ministère en partenariat avec le CHIS, et marquée par la présence du conseiller de SM le Roi, André Azoulay, le responsable gouvernemental a relevé que les hôpitaux sont souvent associés à la peur des traitements et à la douleur, affirmant que cette initiative a pour objectif de changer cette vision. "L'enfance marocaine, espoir de l’avenir, mérite énormément d'attention", a indiqué M. Bensaid, ajoutant que son département encourage de tellesinitiatives et est prêt à les soutenir dans toutes les provinces du Royaume. La présidente de la fondation Abderrahmane Fennich, Naila Fennich, a rappelé que l’ambition d’intégrer l’art et la musique dans l’enceinte des hôpitaux ne date pas d’aujourd’hui. Il s’agit d'une idée du docteur Abderrahmane Fennich, artiste et médecin, dont le projet n’avait hélas pas abouti au cours des années soixante du siècle dernier, a-t-elle expliqué. "Nous aspirons à généraliser cette initiative dans plusieurs hôpitaux à traversle Royaume, compte tenu de l’importance de la thérapie musicale pour les patients", a-t-elle dit De son côté, le directeur administratif de l’hôpital pour enfants(CHIS), Mohamed Lamrani, a mis en avant les effets thérapeutiques indéniables de la musique, notamment pour soulager les souffrances des malades et de leurs familles. C'est une initiative qui contribuera, selon lui, à améliorerles différentsservices rendus aux usagers, notamment en termes d'accueil et d’accompagnement. Cette cérémonie, à laquelle ont participé des figures du monde de l'art et du sport, a également été l’occasion d’écouter la chanson "Naghma Wa Bassma", interprétée par une pléiade de chanteurs marocains dont Latifa Raafat et Bachir Abdou.


Lu 703 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.