Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Lancement à Rabat du prix “Al-Qods Acharif” d'excellence journalistique


Libé
Vendredi 11 Février 2022

Le prix "Al Qods Acharif" d'excellence journalistique dans les médias de développement a été lancé jeudi à Rabat, au profit des étudiants de licence et de master de l'Institut supérieur de l'information et de la communication (ISIC) et du département de l'information à l'Université Al-Qods Acharif.

Ce prix, fruit du partenariat entre l'agence Bayt Mal Al-Qods Acharif et l'ISIC, d'un côté, et l'Institut de l'information moderne de l'Université Al-Qods Acharif, de l'autre, vise à encourager les recherches et études relatives à la ville sainte et à sensibiliser davantage les générations montantes quant à la cause palestinienne.

A cette occasion, le directeur chargé de la gestion de l'Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, Mohamed Salem Cherkaoui, a souligné que les initiatives mises en œuvre par l'agence témoignent des efforts colossaux fournis par le Maroc en faveur du peuple palestinien, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods.

Il a en outre relevé que cette distinction répond à la volonté de l'agence et de ses partenaires de favoriser la prise de conscience des jeunes pour la cause palestinienne ainsi que leur intérêt en faveur des questions du développement humanitaire et social de la ville palestinienne.

Il a dans ce contexte passé en revue les divers projets de développement économique et social initiés au titre du plan d'action de l'agence 2022, avec un budget d'un million de dollars.

De son côté, l'ambassadeur de l'Etat de Palestine à Rabat, Jamal Choubaki, a mis en avant l'intérêt constant accordé par Sa Majesté le Roi, président du Comité Al-Qods, pour la cause palestinienne et en faveur du peuple palestinien à travers notamment les initiatives déployées par l'Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif.

Il a indiqué que le lancement du Prix d'excellence en journalisme vient consacrer la lourde responsabilité que doivent assumer les journalistes pour la défense de cette cause.

Le directeur de l'ISIC, Abdellatif Bensfia, a, pour sa part, affirmé que cette initiative rapprochera considérablement les étudiants en journalisme de la cause palestinienne, notamment dans la dimension liée au développement. L'institut veillera à renforcer les relations solidaires entre étudiants marocains et palestiniens, a-t-il indiqué.

Cette cérémonie a été marquée par la signature d'une convention-cadre de coopération et de partenariat entre l'Agence Bayt Mal Al-Qods et l'ISIC.

Aux termes de cet accord, les deux parties s'engagent à mettre en œuvre des activités conjointes dans la ville sainte d'Al-Qods, à sensibiliser les étudiants de l'institut à la place primordiale de la cause palestinienne et à les encourager à mener des recherches sur la question.


Lu 1017 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >