Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La tendance penche pour des taux en hausse

“La femme marocaine en chiffres : 20 ans de progrès”, la nouvelle publication du HCP


Libé
Lundi 18 Octobre 2021

Le Haut-commissariat au plan (HCP) a publié vendredi une nouvelle version de son rapport annuel sur la condition féminine au Maroc intitulé "La femme marocaine en chiffres : 20 ans de progrès".

Cette nouvelle version de la publication annuelle “La Femme marocaine en chiffres” est un recueil de données statistiques décrivant l’évolution de la situation de la femme marocaine dans plusieurs domaines, sous forme de données, de graphiques et d’infographie, indique le HCP dans un communiqué.

 Publié à l’occasion de la Journée nationale de la femme, célébrée le 10 octobre, la même source précise que ce nouveau rapport présente des chiffres ventilés par sexe, aussi bien sur le plan national que relatifs aux milieux urbain et rural.

Les données contenues dans le rapport proviennent principalement des enquêtes statistiques et recensements réalisés par le HCP et des statistiques produites par les départements ministériels.

 Le HCP qui suit l’évolution de la situation de la femme, offre aux décideurs, aux utilisateurs et aux acteurs de la société civile les informations pertinentes pour une meilleure prise de décision dans les choix des politiques publiques, conclut le communiqué.

A ce propos, il ressort de ce rapport que la représentation des femmes continue de s'accroître dans la vie publique marocaine et les centres de décision.
 Ainsi, les chiffres de ce rapport font état d'une progression du taux des ministres femmes dans le gouvernement de 12,8% en 2011 à 29,1% en 2021.

L’évolution de la part des sièges occupés par les femmes dans le Parlement a connu, pour sa part, une nette amélioration, passant de 17% en 2011, à 24,3% en 2021. La part des candidates aux élections 2021 s’est élevée à 34,2% pour les parlementaires (après 30,66%), à 39,79% pour les conseils régionaux (38,64% en 2015) et 29,87% pour les conseils communaux (21,87% en 2015).

Les chiffres du rapport font également ressortir un accroissement significatif du taux de femmes dans les organismes diplomatiques, pour atteindre en 2018 25,1% pour les ambassades et 35,5% pour les consulats, contre respectivement 12% et 5,8% en 2009.

Pour sa part, le taux de féminisation des postes de responsabilité judiciaire (magistrats) s’est amélioré, s’établissant à 24,9% en 2020, contre 17,7% en 2001. Au niveau des conseils des oulémas, l’effectif des femmes s’est élevé à 96 en 2020 contre 83 en 2010.
Concernant le domaine de l'entrepreneuriat, la part des entreprises organisées dirigées par des femmes s’est établie à 12,8%.

Pour ce qui est du taux d'alphabétisation des femmes, il est passé à 53,9% en 2019 contre 39,6% en 2004. Ce taux a atteint 74,6 % chez les hommes en 2019 contre 65,6% en 2004, tandis que le taux global d'alphabétisation était de 64,1% en 2019 contre 52,3% en 2004, précise le HCP).

 Sur le plan de l’accès à l’éducation, le rapport fait état de la scolarisation de 90,5% des filles âgées entre 15-17 en 2020 en milieu urbain et de 39,2% en milieu rural contre respectivement 56,3% et 6,1% dans les années 2000.

A l’opposé, les garçons sont scolarisés à hauteur de 85,7% pour la même tranche d'âge en milieu urbain et de 50,5% en milieu rural, contre respectivement 70,3% et 14,7% en 2000, poursuit le rapport dont les données proviennent du département ministériel de tutelle.
Dans les différentes filières de l’enseignement supérieur, le HCP rapporte que le taux de féminisation atteint 52,7% en 2019 contre 42,9% en 2000, un pourcentage porté notamment par la médecine dentaire qui connaît un taux de féminisation de plus de 73%.


Lu 1232 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS