Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La star capverdienne Màrio Lucio enchante le public d’Asilah





La star capverdienne Màrio Lucio enchante le public d’Asilah
Les Zaïlachis et visiteurs de la ville ont récemment été émerveillés au Palais de la culture d’Asilah, par un concert de rêve donné par la star capverdienne, Màrio Lucio, dans le cadre de la 40ème édition du Moussem culturel international d’Asilah.
Après une entrée majestueuse, l’artiste aux talents multiples a charmé les festivaliers par un show exceptionnel qui restera à jamais gravé dans leur mémoire, à travers un univers onirique empreint de beauté, de sincérité, de douceur et de sensualité, grâce à un florilège de ses tubes à grand succès, mêlant rythmes africains modernes, sons portugais et danse sensuelle. L’artiste a inauguré son spectacle avec une prestation époustouflante de la flûte avec sa voix, avant d’enchaîner avec les plus belles de ses chansons telles “Mar Azul”, “Ilha de Santiago”, “Tabankabé”, “M’Afrika”, et “Goré”.
Màrio Lucio donne à la musique traditionnelle capverdienne un nouvel air de modernité, de poésie et d’originalité, qui se manifeste dans ses 9 albums depuis 1995. Dans une déclaration à la presse, M. Lucio s’est dit très heureux de participer au Moussem d’Asilah aussi bien en tant que penseur et écrivain que comme artiste, venu enchanter le public marocain au goût artistique raffiné, notant qu’il a été impressionné par la réactivité d’un public attentif et participatif. 
“L’honnêteté est la caractéristique principale de ma prestation sur scène, j’essaye d’être moi-même et sincère avec le public, car ce qui vient du coeur va droit au coeur”, a-t-il expliqué.

Libé
Jeudi 5 Juillet 2018

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.