Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La sortie du Maroc sur le marché financier international répond à la nouvelle orientation du Trésor


Libé
Dimanche 19 Mars 2023

La sortie du Maroc sur le marché financer international, impérative pour la réalisation des financements extérieurs prévus par la loi de Finances 2023 (LF-23), répond à la nouvelle orientation du Trésor, estime Attijari Global Research (AGR).

La période 2021-2022 a marqué un net décalage des taux de réalisation des financements extérieurs prévus dans le cadre des lois de Finances, fait observer AGR dans son récent rapport "Research report - Fixed Income" intitulé "Vers une nouvelle stratégie de financement du Trésor en 2023".

Ces derniers, poursuit la même source, n'ont pas dépassé les 60% en moyenne durant la période étudiée contre 105% en 2020. À l’origine, une absence du Trésor sur le marché international ces 2 dernières années en raison du durcissement visible des conditions de financement des dettes souveraines depuis fin 2021, rapporte la MAP.

Dans ces conditions, cette sortie à l’international semble de bon augure pour la réalisation totale des financements extérieurs prévus dans le cadre de la LF-23. Ceux-ci sont projetés à 60 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 50% par rapport aux estimations de la LF-22 et représentent le double des financements extérieurs réalisés en 2022. Avec une émission à l’international de plus de 26 MMDH, le taux de réalisation extérieur ressortirait à 45% en mars 2023, soit un reliquat à financer à l’international de près de 34 MMDH d’ici la fin de l’année 2023.

Par ailleurs, AGR rappelle que le Maroc a réussi, en ce début d’année, son 1er emprunt à l’international, après deux années d’absence, notant que cette levée en devise d’un Eurobond de 2,5 milliards de dollars (MM$), sursouscrite 4,6 fois, atteste de la qualité de signature du Royaume dans un contexte défavorable marqué par le retour de l’aversion au risque.

Comparé aux marchés émergents, le Maroc semble toujours bénéficier de conditions de financement plus attractives, à travers un spread moyen de PDR non négligeable de 213 PBS en 2023, souligne la même source.

Les analystes d'AGR font remarquer aussi que le timing de cette nouvelle sortie du Trésor à l’international est judicieux, ajoutant que l’argentier de l’État a ainsi différé la décision de son émission en mars 2023 au lieu du T4-22, lui permettant ainsi d’éviter la phase défavorable marquée par une forte hausse des spreads et une nette appréciation du dollar à l’international en 2022.

A cet effet, le Maroc devient ainsi le 2ème pays africain après l’Égypte à sortir sur le marché des Eurobonds en 2023 et intègre le TOP-10 des émissions des marchés émergents, après l’Arabie Saoudite (10 MM$), l’Indonésie (3 MM$) et la Turquie (2,75 MM$) depuis le début de l’année 2023.


Lu 1360 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          





Flux RSS
p