Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La présidentielle attire un nombre record de parieurs




L'élection présidentielle américaine de 2016 est en passe de décrocher la palme de l'événement politique le plus prisé par les parieurs sur Internet.
Un nombre record d'internautes engagent des millions de dollars sur les plateformes de paris en ligne dans l'espoir de bénéficier financièrement d'une victoire de la démocrate Hillary Clinton ou du républicain Donald Trump.
Le site Betfair, installé au Royaume-Uni, a déclaré dimanche que le volume de transactions sur son marché "Next President" était en passe de dépasser celui du référendum sur le Brexit.
Quelque 130 millions de dollars (117 millions d'euros) avaient été misés dimanche sur l'issue de la course à la Maison blanche, alors que le vote britannique du 23 juin a rassemblé au total 159 millions de dollars, a déclaré une porte-parole de Betfair, Naomi Totten. En 2012, l'élection américaine avait atttiré 50 millions de dollars.
"Nous pensons que c'est dû au souvenir encore frais du vote sur le Brexit. Ils ne sont pas encore convaincus que c'est une affaire entendue", a estimé Naomi Totten.
Alors que la plupart des sondages prédisaient une victoire des partisans du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, le "non" l'a emporté par 52% des voix contre 48% et Donald Trump ne cesse de promettre dans ses meetings un "Brexit plus, plus, plus".
"Next President" de Betfair est de loin la plus importante des plus de 70 plateformes de paris consacrées à l'élection américaine.
Mais le site irlandais Paddy Power confirme que le scrutin est en passe de devenir son événement politique le plus important, avec un total de mises atteignant déjà 4,38 millions de dollars.
Les événements sportifs restent le nerf de la guerre pour cette société de paris et la politique un "marché de niches" mais le duel Clinton-Trump figurera cette année parmi les dix événements ayant suscité le plus de mises sur son site.
Ladbrokes, basé au Royaume-Uni, a enregistré environ 5 millions de livres (5,4 millions d'euros) de mises sur l'élection 2016 depuis qu'il a ouvert les paris il y a quatre ans, soit au moins le double des paris enregistrés avant le duel entre Barack Obama et Mitt Romney en 2012.
La probabilité d'une victoire de Clinton est évaluée à 83% par les trois sites.
Paul Krishnamurty, parieur professionnel depuis quinze ans, analyste chez Betfait et chroniqueur sur le site Politico, perdra 28.000 dollars si Trump remporte l'élection mardi.
Krishnamurty, qui a engrangé un demi-million de dollars dans sa carrière de parieur, a joué gagnant sur le nom du colistier que choisirait le candidat républicain (Mike Pence) et sur la défaite de Jeb Bush lors des primaires du Grand Old Party.
Il se dit convaincu qu'Hillary Clinton gagnera la Caroline du Nord et la Floride et juge improbable une victoire de Trump.
"Personnellement, je crois qu'elle gagnera largement", dit-il.

Mardi 8 Novembre 2016

Lu 143 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés