La petite-fille d'Elvis Presley fait suspendre la vente de la propriété du "King"

Jeudi 23 Mai 2024

AFP
AFP
L'héritage du "King" continue de défrayer la chronique: la petite-fille d'Elvis Presley est parvenue mercredi à bloquer temporairement la vente de "Graceland", la propriété mondialement célèbre du chanteur à Memphis, un an après des polémiques autour du testament de la fille de l'icône du rock'n'roll.

Un juge du Tennessee, dans le sud des Etats-Unis, a ordonné la suspension de la mise aux enchères de Graceland, à la demande des représentants de l'actrice Riley Keough, petite-fille d'Elvis et Priscilla Presley et fille de feu Lisa Marie Presley.
La vente devait avoir lieu jeudi, mais Riley Keough avait déposé plainte pour l'empêcher.

La mise en vente de la propriété, devenue musée et important lieu de pèlerinage pour les inconditionnels de la légende du rock'n'roll, était demandée par la société Naussany Investments & Private Lending, qui assure que Lisa Marie Presley l'avait mise en garantie d'un prêt de 3,8 millions de dollars contracté auprès d'elle en 2018.
Mais Riley Keough, 34 ans, assure dans sa plainte déposée mi-mai que ces documents de prêt sont des faux.

Le juge a indiqué qu'il suspendait la mise en vente jusqu'à ce qu'un procès statue sur l'authenticité des documents.
Ce "bien est considéré comme unique par la loi du Tennessee et, de ce fait, sa perte serait considérée comme un dommage irréparable", a dit le juge.

La décision a été saluée par l'entreprise Elvis Presley Enterprises Inc., qui gère Graceland.
"Le tribunal a clairement fait apparaître que les documents ne sont pas valides", a dit la société dans un communiqué. "Il n'y aura pas de vente".

"Graceland continuera, comme depuis 42 ans, à faire en sorte que les fans d'Elvis du monde entier profitent d'une expérience de première classe lorsqu'il visitent cette demeure emblématique", a-t-elle ajouté.

C'est dans cette maison que le célèbre chanteur avait été retrouvé inconscient en août 1977, avant que sa mort, à 42 ans, ne soit constatée à l'hôpital peu après.
Lisa Marie Presley, qui était l'héritière du "King", est décédée en janvier 2023.

Son testament avait été contesté par sa mère Priscilla Presley, qui disait en avoir été évincé au bénéfice de sa petite-fille Riley Keough sans que ce changement ne lui ait été présenté du vivant de sa fille.

Un compromis avait été trouvé entre les parties familiales en mai 2023.

Libé

Lu 938 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe







Inscription à la newsletter

LES + LUS DE LA SEMAINE