Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La nouvelle directrice générale de l'OMC exprime sa gratitude à S.M Mohammed VI



La nouvelle directrice générale de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Dr Ngozi Okonjo Iweala, a exprimé sa gratitude à S.M le Roi Mohammed VI pour le soutien indéfectible apporté par le Maroc à sa candidature durant le processus ayant conduit à sa nomination à la tête de l'Organisation. Dr Ngozi Okonjo Iweala, qui a effectué mardi une visite au siège de la mission diplomatique du Maroc à Genève, a fait part de sa très haute appréciation du message Royal de félicitations que le Souverain a bien voulu lui adresser à l'occasion de son accession au poste de directrice générale de l’OMC. Lors de cette visite, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, Omar Zniber, et la directrice générale de l’OMC ont eu des échanges fructueux au cours desquels ils ont passé en revue les différentes et principales questions actuellement en négociation au sein de l’organisation, notamment celles au sujet desquelles des décisions cruciales devraient être adoptées en perspective de la 12ème Conférence ministérielle, prévue à Genève en décembre prochain. L’accent a été mis sur l’importance de bâtir des synergies et des dynamiques, dans le cadre d’approches inclusives, pour surmonter les écueils actuels et bâtir des consensus au sujet de ces questions cruciales relatives, entre autres, aux subventions à la pêche, aux négociations sur l’agriculture et au moratoire se rapportant au commerce électronique, ainsi que les dérogations concernant l’accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle liés au commerce (ADPIC). Dr Ngozi Okonjo Iweala a mis en relief le rôle historique du Maroc dans la naissance de l’OMC, ainsi que sa position fédératrice dans les débats actuels au sein de l’Organisation, tout en soulignant que la mission du Maroc est parmi les premières qu'elle a visitées pour s’entourer des appuis et conseils nécessaires à la conduite de ses fonctions de directrice générale entamées depuis le 1er mars. Omar Zniber a, pour sa part, saisi cette occasion pour rappeler l’importance fondamentale qu’accorde le Maroc à une meilleure intégration des pays en développement et en particulier ceux du continent africain dans le commerce mondial. Il a souligné la nécessité absolue de remettre à pied l’OMC comme étant le garant et le régulateur des accords commerciaux en faveur de tous, pour éviter les tendances protectionnistes qui s’annoncent de plus en plus menaçantes et entravent les efforts des pays en développement. Aussi bien Dr Ngozi Okonjo Iweala que l’ambassadeur du Maroc ont relevé la nécessité urgente d’œuvrer pour réduire l’impact sévère et négatif de la pandémie du Covid-19 sur l’économie mondiale et de mettre en place des politiques sanitaires nécessaires dans lesquelles l’OMC a également un rôle à jouer pour faciliter l’accès aux vaccins et aux produits de soin et de traitement des malades

Libé
Mercredi 24 Mars 2021

Lu 171 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS