Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La négligence et le mauvais traitement du blessé Maichane provoquent l’ire des populations des camps de Tindouf


Mohamed Lamine Maichane est un jeune Sahraoui de 24 ans qui, comme des centaines de ses compères, a été utilisé par le Polisario dans des opérations suicidaires aux environs du mur de protection.

Pendant l’une de ces opérations, le jeune homme, dont les séparatistes se sont servis en chair à canon, a reçu des éclats d’obus au niveau de la tête et des yeux. Excédée par la négligence dont son fils est victime en plus des mensonges et des promesses non tenues de la direction du Polisario, la famille de Mohamed Lamine ainsi que ses cousins ont décidé d’organiser des manifestations devant la prétendue primature du Polisario dont le locataire avait promis de prendre personnellement en charge ce cas. Promesse qui n’était destinée qu’à faire cesser les marches de protestation organisées, fin juin. Des sources à l'intérieur des camps de Tindouf ont indiqué, mercredi 7 juillet, que les promesses faites par la direction du Polisario à la famille de Mohamed Lamine n’étaient qu’un mirage. 

Et d’ajouter que ces atermoiements et cette indifférence ont poussé la famille du jeune homme à manifester et à protester devant le siège du Polisario à Rabouni, brandissant des slogans dénonçant les mensonges et l’indifférence des dirigeants des séparatistes. Selon les manifestants, la situation est sujette à plus de tension et de mouvements populaires si elle perdure.

A.E.K

​A.E.K
Vendredi 9 Juillet 2021

Lu 481 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS