Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“La fuerza del balón” ouvre le bal du Festival du cinéma latino à Rabat




La 4ème édition du Festival du cinéma latino s'est ouverte, mardi à Rabat, avec la projection du film panaméen "La fuerza del balón" (La force du ballon), du réalisateur Alberto Serra.
Organisée par l'Institut Cervantes de Rabat en partenariat avec les ambassades des pays hispanophones participants, cette édition qui se poursuivra jusqu'au 20 avril tend à faire connaître le cinéma et la culture des pays hispanophones au public marocain à travers la projection de quatorze productions cinématographiques réalisées en espagnol.
Dans une déclaration à la MAP, l'ambassadrice du Panama au Maroc, Gloria Young, s'est félicitée de la projection en ouverture de cette manifestation de "La fuerza del balón", un documentaire avec des protagonistes réels qui retrace le chemin semé d'embûches que doivent parcourir les sportifs panaméens pour atteindre un niveau professionnel et rejoindre l'équipe nationale de football. Elle a souligné l'intérêt de ce film qui met en avant des footballeurs panaméens compte tenu de la qualification du Panama, pour la première fois, à la Coupe du monde de football 2018 en Russie.
Pour sa part, le directeur du Festival, Javier Galban, a indiqué que ce Festival se veut une occasion pour faire connaître le cinéma des pays partageant la même langue et la même culture, notant que le film marocain "Clair-obscur" de Khaoula Assebab Benomar sera également à l'honneur de cette édition.
En plus des pays de l'Amérique latine ayant une représentation diplomatique au Maroc, ce Festival sera marqué par la participation de la Guinée Équatoriale, un pays africain hispanophone, a-t-il ajouté. Cette édition donnera ainsi l'occasion au public marocain de découvrir des productions cinématographiques riches et variées à travers la projection de films en provenance du Panama, du Pérou, de la Guinée Equatoriale, d'Argentine, d'Espagne, du Chili, du Venezuela, du Guatemala, du Brésil, de la République Dominicaine, du Mexique, du Maroc, de la Colombie et du Paraguay.

Jeudi 5 Avril 2018

Lu 552 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.