Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La fortune des dirigeants du Polisario à l’origine des soulèvements dans les camps deTindouf


Ahmadou El-Katab
Jeudi 14 Juillet 2022

La fortune des dirigeants du Polisario à l’origine des soulèvements dans les camps deTindouf
Dans son édition du 13 juillet courant, le journal mauritanien Al-Maraabimédias a publié un article faisant état de soulèvements dans les camps de Tindouf dont les habitants dénoncent les détournements des aides humanitaires internationales par les  dirigeants du Polisario. Le cas le plus flagrant est celui du fils du prétendu ministre des affaires étrangères.

 L’inauguration  par le fils de Mohamed Salem Ould Salek, dirigeant du «Polisario» qui a occupé le poste de soi-disant «ministre des affaires étrangères» pendant deux décennies, d'une nouvelle clinique en Equateur, a suscité des polémiques dans les camps de Tindouf où le commun des séquestrés peine à  survivre, compte tenu des conditions sociales difficiles.

Cette nouvelle clinique et celle du Panama sont le fruit des investissements d’Ould Salek provenant des aides humanitaires internationales destinées aux habitants des camps de Tindouf.

Le Forum d'appui à l'autonomie dans les camps de Tindouf, «Forsatin», a dénoncé ces pratiques, notant que «l'argent réservé par les Algériens aux camps de Tindouf, n’est pas destiné aux simples habitants, mais aux membres  choyés de la direction du Polisario ».

Pour sa part, l'Association sahraouie de défense des droits de l'Homme a de nouveau mis en lumière la réalité de l'aide humanitaire passée en contrebande dans les camps de Tindouf, soulignant qu’elle est utilisée par les membres de  la direction du Polisario pour amasser des richesses et mettre en place des mégaprojets.

A cet égard, Ramdan Massoud, président de cette association, a déclaré que "l'association a condamné à plusieurs reprises ces pratiques illégales menées par les dirigeants du "Polisario" depuis des décennies, qui détournent l'aide humanitaire destinée aux  habitants des camps ».

Il a ajouté que l’association qu’il préside a présenté à la communauté internationale des preuves irréfutables sur l'implication des dirigeants du Polisario dans le détournement de  l'aide octroyée  par  l'Union européenne.

Appelant les instances internationales et les pays donateurs à auditer les nouveaux riches que sont devenus les dirigeants du Polisario, il a rappelé que le pseudo-chef de la prétendue diplomatie du Polisario n’était en quittant le Maroc qu’un étudiant, devenu, du jour au lendemain, un investisseur international à la tête d’une fortune colossale.

Ahmadou El-Katab


Lu 1150 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p