Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La fondation du Festival du film de Marrakech annonce les projets sélectionnés pour les ateliers de l’Atlas





La fondation du Festival du film de Marrakech annonce les projets sélectionnés pour les ateliers de l’Atlas
La Fondation du Festival International du Film de Marrakech (FIFM) a annoncé les projets sélectionnés pour la 3e édition des ateliers de l’Atlas, qui se tiendront en ligne du 30 novembre au 3 décembre, avec le soutien de Netflix, partenaire du programme depuis sa création en 2018.

Pour leur 3e édition, les Ateliers de l’Atlas accompagneront 23 projets sélectionnés parmi 230 candidatures reçues, a précisé jeudi, la fondation dans un communiqué, notant que cette sélection inclut des projets en développement, des films en postproduction et exceptionnellement cette année, des films dont le tournage a été interrompu par la pandémie. Pas moins de 11 projets sont portés par des cinéastes marocains et 12 pays du continent africain et du monde arabe sont représentés (Algérie, Egypte, Kenya, Liban, Maroc, Niger, Palestine, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Soudan, Syrie), souligne-t-on. Les projets sélectionnés bénéficieront d’un accompagnement sur mesure par des consultants en scénario, production, distribution, montage et musique ainsi que d’une exposition dans un marché de coproduction virtuel réunissant plus de 300 professionnels internationaux accrédités, a fait savoir le communiqué.

Afin d’explorer des sujets liés aux cinémas du monde arabe et du continent africain, les Ateliers de l’Atlas proposeront trois webinars. Ainsi, le duo cinéaste et directrice de la photographie sera abordé par une conversation entre Alain Gomis et Céline Bozon autour de leur collaboration sur Félicité, 4e long métrage du réalisateur franco-sénégalais récompensé d’un Ours d’Argent à la Berlinale, a souligné la fondation, ajoutant que trois producteurs du Maroc, de France et du Burkina Faso partageront leur expérience de la co-production comme une aventure artistique et enfin, les cinéastes Tala Hadid (Maroc), Hala Lotfly (Egypte) et Joana Hadjithomas (Liban) échangeront autour du sujet “Entre désir et réalité : le processus créatif face aux bouleversements du monde”. Par cette 3e édition des Ateliers de l’Atlas, le Festival International du Film de Marrakech poursuit le développement de son laboratoire de découverte des nouveaux talents des cinémas du monde arabe et du continent africain.

Les ateliers de l’Atlas se veulent une plateforme industrie du Festival International du Film de Marrakech qui a pour mission d’accompagner une nouvelle génération de cinéastes marocains, arabes et africains et de les exposer à l’international. L es Ateliers de l’Atlas sont à la fois une plateforme créative et professionnelle au service des cinéastes et un lieu d’échanges entre les professionnels internationaux et les talents régionaux. Les Ateliers de l’Atlas sont conçus pour accompagner les réalisateurs émergents de la région dans la préparation de leur premier, deuxième ou troisième longs métrages (fiction ou documentaire), qu’ils soient accompagnés d’un producteur ou seuls.

Libé
Vendredi 27 Novembre 2020

Lu 686 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.