Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La famille d’Al Charif Saqwati, témoin de la présence marocaine séculaire en Palestine


Libé
Jeudi 10 Novembre 2022

Près du sanctuaire d'Ibrahim et de la mosquée bénie d’Al-Aqsa et sur toute la terre de Palestine, de nombreuses familles revendiquent leurs origines marocaines, y compris celles ayant une lignée chérifienne, témoignant ainsi de la présence séculaire des Marocains dans cette terre bénie en tant que moudjahidines, pèlerins, étudiants ou simplement des gens ordinaires.

Les racines de la famille palestinienne d’Al Charif remontent au cheikh Mohamad Ibn Abdellah Al-Hosseini Saqwati, qui est venu en Palestine au VIIe siècle de l'Hégire de la région de Sakia El-Hamra, au Sahara marocain, pour élire domicile dans la ville d'Al Khalil jusqu’à sa mort en 652.

Cette famille incarne le lien religieux et spirituel fort liant les Marocains, en particulier les habitants du Sahara marocain, avec leurs frères palestiniens en général et les habitants d’Al Qods et d’Al Khalil en particulier.

Abderrahim Abderahman Khair Eddine Al Charif (Abou Rami), l'un des notables de la famille Al Charif à Al Khalil, affirme que son grand-père est venu de Sakia El Hamra durant les conquêtes islamiques. Lors des périodes de sécheresse, les habitants d'Al Khalil se rendaient à son sanctuaire au Mont Arramidah après la prière du vendredi pour invoquer la pluie, a-t-il dit.
Selon l'historien palestinien, Youssef Abu Maizar, le cheikh Mohamad Ibn Abdellah Al-Hosseini Saqwati est l'une des personnalités distinguées qui sont venues de la région du Maghreb pour s'installer en Palestine.

Dans une déclaration à la MAP, l'historien a confirmé la lignée de cette famille distinguée en s’appuyant sur des manuscrits, un arbre généalogique signé par plusieurs autorités, en plus de quelques documents historiques datant du début de l'ère ottomane et des témoignages de la famille Al Charif Saqwati dans la ville d’Al Khalil.

Dans ce sens, Razan Abderrahim Al Charif, conservatrice de la bibliothèque de la mosquée Al-Aqsa, a souligné dans une déclaration similaire que sa grand-mère avait l'habitude de dire à ses enfants et petits-enfants que les origines de sa famille sont marocaines, remontant à leur grand-père Saqwati, qui habitait près du sanctuaire ibrahimi à Al Khalil.

D'autre part, l'historien Abou Miz a fait savoir que les livres et les sources de l'histoire islamique datant de la période ayyoubide font remonter la présence maghrébine à Al Qods à l'ère mamelouke, en particulier pendant la période d’Al-Malik al-Afḍal Nûr al-Dîn Alî al-Ayyûbî, lorsque de nombreux Marocains sont arrivés à Al Qods après la conquête de Salah Eddine et se sont installés dans la zone appelée aujourd'hui le mur d'Al-Buraq, adjacent au mur ouest de la mosquée bénie d’Al-Aqsa.

Parmi les autres familles marocaines d'ascendance chérifienne qui se sont installées à Al Khalil, il y a la famille de Nassir Eddine, originaire de la ville de Meknès et affiliée au cheikh Abdellah El Ghazouani, dont le sanctuaire existe toujours dans la ville ismailie.

Cheikh Bassam Nassir Eddine, notable d’Al Khalil et descendant de cette famille, a confié que pendant la période des croisades marquées par l’occupation d’Al-Qods Acharif, des moujahidines issus de la famille Nassir Eddine se sont mobilisés sous la bannière du cheikh Abdallah Al-Ghazwani pour combattre aux côtés de Salah Eddine Al Ayyoubi.

Faisant part de sa fierté de ses racines marocaines, il a également salué les efforts déployés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, pour soutenir les habitants d’Al Qods et les Palestiniens en général.

Par Jaouad Karbi (MAP)


Lu 747 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p