Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La diplomatie culturelle marocaine a le vent en poupe au Canada




Des colloques, des conférences, des salons, des expositions et une programmation à dimension africaine, autant d'événements culturels et artistiques qui font que la diplomatie culturelle marocaine au Canada continue d'avoir le vent en poupe en 2018. Le Centre culturel marocain de Montréal, "Dar Al Maghrib", qui en est l’incarnation, a été invité en novembre dernier lors d’une Conférence de la Chaire Fernand-Dumont sur la culture de l’INRS de Québec, à approfondir la compréhension des manières dont s’exerce actuellement la diplomatie culturelle et comment les institutions dialoguent avec le Québec, mobilisent un réseau d’acteurs (publics, privés, de la société civile) et initient des projets et des événements artistiques et culturels afin de projeter une image positive de leur pays et d’affirmer leur présence et identité au Canada.
C’est une reconnaissance distinguée de l’un des instituts québécois et canadiens les plus renommés en recherche scientifique à l’égard d’une institution culturelle gouvernementale marocaine visant la promotion du mieux vivre-ensemble et l’enracinement des Marocains du Québec et du Canada sans les déraciner, a affirmé Jaâfar Debbarh, directeur du CCM dans une déclaration à la MAP.
Le Centre culturel marocain Dar Al Maghrib à Montréal est une expérience culturelle émergente prometteuse pour une influence mutuelle, a indiqué M. Debbarh, soulignant que le centre présente une programmation annuelle, qui s’articule autour des volets éducatif, artistique, culturel, littéraire et sportif.
Le CCM Dar Al Maghrib présente aussi une programmation à vocation interculturelle pour un meilleur vivre-ensemble en favorisant la réflexion interculturelle à travers une série d'activités qui permet le renforcement du rôle du CCM en tant que carrefour des cultures africaines au Canada, outre la promotion des initiatives visant la mobilisation des compétences marocaines au Canada dans le cadre de la 13ème région du Maroc.
L'année 2018 a été ainsi riche en événements culturels et artistiques. En mars, un vibrant hommage posthume a été rendu à l’icône de la pensée féministe de renommée internationale, l'éminente sociologue et écrivaine marocaine feue Fatema Mernissi à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme.
Cette rencontre, initiée sous le thème "Hommage à la Shéhérazade marocaine, Madame Fatema Mernissi", a permis à une pléiade d’intellectuels marocains et canadiens de mettre en avant le combat mené par cette grande militante pour l’émancipation de la femme et la défense de la cause féminine dans le monde arabo-musulman, ainsi que de braquer les projecteurs sur le parcours extraordinaire de cette personnalité plurielle, son œuvre intellectuelle et ses écrits traduits en plusieurs langues.
Les Québécois ont aussi eu l'occasion de découvrir cette année la littérature marocaine lors de la 20e édition du Salon international du livre de Québec, en présence de plusieurs auteurs marocains dont Mahi Binebine, Mohammed Nedali, Rachid Khaless, Yasmine Chami et Soumaya Naamane-Guessous.
Autre moment fort de l’année qui prend fin dans quelques jours, la première édition du Salon Dar Al Maghrib du livre et de littérature marocaine organisée sous le signe "La culture plurielle au service du vivre-ensemble" en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication du Maroc, l’Union professionnelle des éditeurs du Maroc et l’organisme québécois E-Passerelle.
De même, le Maroc a été à l’honneur lors de la 8ème édition du Festival Orientalys à Montréal. Cette participation organisée par le Centre culturel Dar Al Maghrib en collaboration avec l’ambassade et le consulat général du Maroc au Canada, a été l’occasion de célébrer le 19ème anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres et de faire découvrir ou redécouvrir au public montréalais la culture marocaine et les traditions qui la composent.

Vendredi 28 Décembre 2018

Lu 683 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.