Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La décision américaine ouvre la voie pour clore définitivement le dossier du Sahara

Anouar Majid, vice-président de l'Université américaine de la Nouvelle Angleterre


La décision des Etats-Unis de reconnaître la marocanité pleine et entière du Maroc sur son Sahara, annoncée lors de l'entretien téléphonique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI avec le président américain, Donald Trump, est un acte "historique" qui ouvrira la voie à une large reconnaissance internationale pour clore définitivement ce dossier, a estimé le vice-président aux Affaires mondiales à l’Université américaine de la Nouvelle Angleterre (UNE), Anouar Majid.

"Maintenant que les Etats-Unis ont formellement reconnu la marocanité du Sahara, il est plus facile pour l’ensemble des pays de la région, ainsi que pour les autres puissances européennes, de faire pareil et d’avancer vers l’avant" pour clore définitivement ce différend artificiel, a déclaré à la MAP l’universitaire maroco-américain.

"C’est certainement un jour historique, où le bon sens a finalement prévalu", a dit Anouar Majid, qui est également le directeur du Campus de Tanger de l’Université de la Nouvelle Angleterre et auteur de plusieurs ouvrages de politique et d’histoire.

Selon lui, toutes les principales puissances économiques et politiques dans le monde "savent que le différend autour du Sahara marocain n’est qu’une relique de la guerre froide et un legs du colonialisme espagnol", ajoutant que ce conflit a été fomenté pour servir des calculs géopolitiques qui, en fin de compte, ne servent ni la population du Sahara, ni l’avenir à long terme de la région. "Un président comme Donald Trump qui n’est pas un adepte de la politique conventionnelle pouvait facilement voir qu’il s’agit d’un faux conflit, en ce sens qu’il est irréaliste de concevoir une autre issue à ce différend autre que la souveraineté marocaine", a expliqué l’expert maroco-américain.

Evoquant les relations bilatérales entre le Maroc et les Etats-Unis, Anouar Majid a affirmé que cette décision américaine historique va certainement contribuer à renforcer davantage les liens entre les deux pays, "indépendamment de qui est au pouvoir à la Maison Blanche". "Mais je dois rendre hommage au président Trump pour avoir eu le courage de ses convictions. Les Etats-Unis ont toujours reconnu le rôle pionnier du Maroc dans la reconnaissance de la République américaine naissante en 1777, mais personne auparavant n’a pris la décision audacieuse du président Trump. C'est tout simplement énorme!", a-t-il estimé.

Libé
Vendredi 11 Décembre 2020

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS