Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La culture de paix, d'harmonie et de coexistence du Royaume exposée devant l'ECOSOC



La culture de paix, d'harmonie et de coexistence du Royaume exposée devant l'ECOSOC
L' ambassadeur représentant permanent du Maroc aux Nations unies à New York, Omar Hilale, a souligné que la culture de paix, d'harmonie et de coexistence que le Maroc prône aux niveaux national et international, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, est "hautement reconnue et saluée par la communauté internationale". Intervenant lors d’une réunion spéciale du Conseil économique et social de l'ONU (ECOSOC) sur le thème: "Réinventer l’égalité: éliminer le racisme, la xénophobie et la discrimination raciale à l’encontre de quiconque pendant la Décennie d’action pour les objectifs de développement durable ODD", M. Hilale a souligné que lors de sa visite dans le Royaume, en mars 2019, à l’invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Sa Sainteté le Pape François a félicité le Maroc pour son engagement en faveur d'une "formation adéquate et saine contre toutes les formes d’extrémisme, qui conduisent souvent à la violence et au terrorisme et qui, en tout cas, constituent une offense à la religion et à Dieu lui-même". Dans ce cadre, le diplomate marocain a mis en relief la longue tradition du Royaume en matière de tolérance, coexistence, respect de l’autre et promotion du dialogue interculturel et interreligieux, soulignant que cette tradition est une réalité qui fait partie de la conscience collective et du vécu quotidien de la société marocaine, et qui perdure depuis plus de 12 siècles dans le Royaume.

Lors de cette rencontre, Omar Hilale a relevé que la Constitution du Maroc renforce cet engagement en faveur des droits de l'Homme, de l'égalité et de la non-discrimination. Et de poursuivre que le préambule de la loi suprême met en exergue l’identité marocaine forgée par la convergence de ses composantes arabo-islamique, amazighe et saharo-hassanie, nourrie et enrichie de ses affluents africain, andalou, hébraïque et méditerranéen. L’ambassadeur a aussi fait valoir que le Maroc est doté d'une forte et riche expérience dans le domaine de la migration, adoptant une approche qui repose sur le respect des droits de l'Homme, du droit humanitaire, de la solidarité et de la tolérance. "C’est dans ce cadre que s’inscrit la politique clairvoyante et humaniste de Sa Majesté le Roi Mohammed VI envers les migrants vivant au Maroc et qui a permis la régularisation de la situation de milliers de migrants ces dernières années dont plus de 80% des pays frères de l’Afrique subsaharienne", a dit le diplomate marocain, ajoutant que plusieurs réformes ont été entreprises afin d’assurer aux migrants tous leurs droits.

Omar Hilale a, par ailleurs, rappelé que le Maroc est fier d’être l’initiateur de documents onusiens et internationaux d’une extrême importance, notamment le Plan d’action de Rabat sur l'interdiction de l'appel à la haine nationale, raciale ou religieuse qui constitue une incitation à la discrimination, à l'hostilité ou à la violence. Il a aussi cité le Plan d'action de Fès sur le rôle des chefs religieux pour prévenir l'incitation à la violence, et la Déclaration de Marrakech sur les droits des minorités religieuses dans le monde musulman.

Libé
Dimanche 21 Février 2021

Lu 319 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS