Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La contrefaçon des billets de banque marocains sur une tendance baissière

Le taux de faux monnayage a reculé de 6,1 billets pour chaque million de billets en circulation en 2017 à 3,3 en 2021, selon Bank Al-Maghrib


Alain Bouithy
Vendredi 28 Octobre 2022

La contrefaçon des billets de banque marocains sur une tendance baissière
Les données relatives à la contrefaçon de billets de banque marocains indiquent la poursuite de la tendance baissière constatée depuis les cinq dernières années, a annoncé récemment Bank Al-Maghrib.

Selon la Banque centrale, le taux de faux monnayage a reculé de 6,1 billets pour chaque million de billets en circulation en 2017 à 3,3 au cours de l’année 2021.

Représentant l’équivalent de 1,1 million de dirhams, le nombre de faux BBM détectés s’est ainsi établi à 7.372 contre 1,5 million en 2017, a relevé Bank Al-Maghrib dans son Rapport annuel sur les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, leur surveillance et l'inclusion financière - Exercice 2021.

L’analyse des données recueillies montre que « le nombre de faux billets de cette année est légèrement supérieur à celui de l’année dernière (6.335) constatée suite à la période de confinement mais reste en dessous du niveau d’avant la crise sanitaire (9.575) », a fait savoir BAM de même source.

Dans le détail, il ressort que sur les faux billets décelés, la coupure de 200 DH prédomine, avec une part en baisse de 61%, contre 69% en 2020 alors que celle de 100 DH a augmenté à 19%.

En ce qui concerne les petites dénominations, il apparait que celle de 50 DH a vu sa part baisser de 3 points de pourcentage à 12% tandis que celle de 20 DH est passée de 5% à 8%.
D’après les observations établies par Bank Al-Maghrib, « les tentatives de contrefaçon ont porté principalement sur la série 2012 avec une part de 86% des faux billets décelés contre moins de la moitié deux années auparavant ».

Il ressort qu’à l’inverse, celles de 2002 et de 1987, y ont représenté respectivement 10% et 4% contre des parts de 18% et 7% en 2020, a relevé l’institut d’émission dans son rapport annuel.

La même source note en outre que « 78% des faux billets décelés sont effectués par des photocopieurs ou imprimantes couleur contre un taux de 71% enregistré en 2020 ».

Le rapport relève également que « le nombre détecté de faux billets de banques étrangers (BBE) a atteint 339 billets contrefaits en 2021, contre 1353 en 2020 et 519 billets en 2019 », selon Bank Al-Maghrib précisant que l’euro a accaparé une part de 60%, contre 10% en 2020. La contrefaçon du dollar USD a baissé de 88% à 36%.

Sur la qualité des billets en circulation, en 2021, l’émission des billets neufs par Bank Al-Maghrib a concerné un volume de 512 millions de coupures, en baisse de 17% par rapport à l’année 2020, peut-on lire dans ce rapport qui relève que la destruction a de son côté porté sur un volume de 489 millions de billets en hausse de 22%.

Effectué conjointement par la Banque centrale et les Centre Privés de Tri (CPT), l’entretien de la qualité des billets en circulation a atteint un volume de 3,5 milliards de billets. Ce qui correspond à une hausse de près de 15% par rapport à l’année 2020.

Selon le rapport rendu public récemment, la part du volume traité par les CPT s’est stabilisée à 83%, correspondant à 2,9 milliards de billets.

« Le traitement des CPT a permis de produire l’équivalent de 1,8 milliard de billets valides recyclés directement aux banques, alors qu’un volume de 499 millions de billets valides a été versé à Bank Al-Maghrib », a-t-on souligné précisant que le taux de recyclage qui en découle est de 78%.

Par coupure, il ressort dudit rapport que les grandes dénominations de 200 DH et de 100 DH ont marqué un taux de recyclage respectivement de 86% et 77%.

Quant aux petites dénominations de 50 DH et de 20 DH, le document indique qu’elles ont enregistré un taux de recyclage respectivement de 22% et 15%.

A noter que le volume des pièces recyclées par les CPT s’est établi à 299 millions de pièces de monnaie, en hausse de 7%.

Alain Bouithy


Lu 1321 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS