Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Troupe Masrah Annas à la rencontre des Marocains de France

Présentation de "Sidi Abderrahmane El Mejdoub" à Marseille et Avignon




La troupe Masrah Annas, sous l’égide de la Fondation Tayeb Saddiki, a présenté durant le week-end, à Marseille et Avignon (Sud de la France), sa pièce de théâtre “Sidi Abderrahmane El Mejdoub”. Initiée en partenariat avec le ministère des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, cette représentation, qui s’inscrit dans le cadre d’une tournée internationale, a permis au public de replonger dans cette œuvre mythique du théâtre marocain revisitée un demi-siècle après avec une nouvelle vision artistique. Deuxième pièce originale écrite par Tayeb Saddiki, cette œuvre théâtrale nous renvoie à cette année 1966, où le dramaturge puise son matériau et pour la première fois dans la culture populaire, en adoptant une esthétique typiquement marocaine. Tayeb Saddiki nous conte l'histoire d'un jeune homme de notre ère, voyageant à travers les âges en quête du savoir ancestral de l'art de la Halqa. En lieu et place, les conteurs de Jamaâ El Fna de ce lointain 16ème siècle lui racontent l'histoire de Sidi Abderrahmane El Mejdoub et ses pérégrinations à travers le Maroc de l'époque saâdienne. « Un pan de notre tradition orale est inscrit dans le patrimoine théâtral, grâce à cette œuvre revisitée aujourd'hui dans la lettre et l'esprit, avec une mise en scène de l’artiste Mohamed Miftah, qui fut présent lors des tournées maghrébines d'El Mejdoub dans les années soixante et soixante-dix », indique la Fondation Tayeb Saddiki. Avec cette pièce de théâtre revisitée, la troupe Masrah Ennass (Théâtre des gens), « renaît et avec elle un pan de notre histoire, celui d'un théâtre marocain, certes spécifique mais qui n'en revendique pas moins l'universalité en tant que patrimoine immatériel », souligne la même source. «La décision de faire renaître sous un autre jour et avec une nouvelle vision artistique et une nouvelle mise en scène répond au souci de la Fondation de préserver la mémoire artistique et le legs culturel de Tayeb Saddiki", a affirmé dans une déclaration à la MAP, Mohamed Baker Saddiki, président de la Fondation Tayeb Saddiki.
A Marseille comme à Avignon, la pièce a rencontré un franc succès auprès d’un public hétéroclite composé de Marocains mais également d’Algériens et de Tunisiens, s’est félicité Mohamed Baker Saddiki, ajoutant que, dans le cadre de sa tournée internationale qui a débuté aux Emirats arabes unis, la troupe se produira mercredi à Venise en Italie. La pièce, interprétée par les acteurs Mohamed Miftah, Amale Temmar, Mustapha Khalili, Fatima Iblij, Sanae Gueddar, Jalal Qarriwa, Seddik Mekouar, Jawad Alami et Khalid Nasiri, sur une mise en scène de Mohamed Miftah, sera également présentée le 27 mars prochain à Oujda, capitale arabe de la culture, à l’occasion de la journée internationale du théâtre, a-t-il indiqué.
La Fondation Tayeb Saddiki œuvre à faire revivre le répertoire de Tayeb Saddiki, monument du théâtre marocain et sensibiliser les générations futures au patrimoine théâtral national.

A.A
Mercredi 20 Mars 2019

Lu 1458 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com