Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Roumanie apprécie les efforts du Maroc au Sahara




La Roumanie apprécie les efforts du Maroc au Sahara
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a eu mercredi à Bucarest un entretien avec la Première ministre de la Roumanie, Viorica Dancila, axé notamment sur les moyens de raffermir la coopération bilatérale. Lors de cette rencontre, les deux parties ont souligné l’importance de donner une nouvelle impulsion au partenariat entre le Maroc et la Roumanie.
Il a également rencontré la première vice-présidente du Parlement roumain, Corina Cretu.
Cette entrevue a été l’occasion de relever l’importance de consolider les relations entre les institutions législatives des deux pays, le but étant de soutenir le partenariat maroco-roumain.
Les entretiens du chef de la diplomatie marocaine avec les deux responsables roumains ont permis notamment de réitérer l’appui de la Roumanie au processus de renouvellement des instruments de coopération entre le Maroc et l’Union européenne.
Nasser Bourita s’est également entretenu à Bucarest avec le chef de la diplomatie roumaine, Teodor Melescanu.
Les entretiens entre les deux ministres ont porté notamment sur la future présidence de l’Union européenne (UE) par la Roumanie, les moyens de renforcer davantage la coopération bilatérale, le retour du Maroc à l'Union africaine ainsi que d'autres questions à caractère régional et international.
Un communiqué publié suite à cette entrevue a souligné que la Roumanie a exprimé son appréciation pour les efforts du Maroc visant à trouver une solution à la question du Sahara marocain et qu’elle est favorable à un «règlement politique» de ce différend régional.
Par ailleurs et lors d’une conférence de presse à l’issue de cet entretien, Nasser Bourita a affirmé que le Maroc apprécie le rôle de la Roumanie sur la scène régionale et internationale, soulignant que le Royaume a apporté dès le début son soutien à la candidature de la Roumanie au Conseil de sécurité de l’ONU.
«Nous considérons que la présence de la Roumanie au sein de l’organe exécutif des Nations unies sera une valeur ajoutée au travail du Conseil de sécurité», a-t-il indiqué, notant que la Roumanie apportera une contribution «très utile à la préservation de la paix et de la stabilité», notamment en Afrique et au Moyen-Orient.
Nasser Bourita a également salué l’évolution des relations bilatérales, rappelant que le Maroc est le premier partenaire de la Roumanie en Afrique et dans le monde arabe.
Pour sa part, le ministre roumain s’est félicité de la visite de Nasser Bourita en Roumanie, qui permettra de promouvoir la coopération bilatérale dans divers domaines, notant que les deux pays entretiennent un partenariat solide.
La visite du chef de la diplomatie marocaine en Roumanie est la deuxième étape d'une tournée dans la région des Balkans avec pour objectif de s’ouvrir sur de nouveaux espaces et de diversifier les partenaires du Maroc au sein du continent européen.

 

Vendredi 14 Septembre 2018

Lu 889 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés