Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Marocaine Loubna Serraj parmi les finalistes du prix Orange du livre





           
L'écrivaine marocaine Loubna Serraj a été retenue parmi les six finalistes du prix Orange du livre en Afrique 2021, avec son roman "Pourvu qu’il soit de bonne humeur", paru aux éditions La Croisée des Chemins, annoncent les organisateurs.
L’édition précédente de ce prix a été remportée par l'écrivain et artiste marocain Youssouf Amine Elalamy pour “C'est beau, la guerre”, coédité par Au Diable Vauvert et la maison marocaine Le Fennec.
Loubna Serraj a été sélectionnée aux côtés de l’Algérien Ahmed Gasmia ( "Les peuples du ciel", éditions Frantz Fanon), le Sénégalais Ibrahima Hane ("L’écume du temps", éditions L’Harmattan), la Congolaise Monique Ilboudo ("Carrefour des Veuves", éditions Les lettres Mouchetées), la Mauricienne Davina Ittoo ("Misère", éditions L’Atelier des nomades) et le Tunisien Sami Mokkadem ("Le secret des Barcides", éditions Pop Libris).
Organisé par la Fondation Orange en partenariat avec l’Institut Français, le prix Orange du Livre en Afrique récompense depuis 2019 un roman écrit en langue française par un écrivain africain et publié par un éditeur basé sur le continent africain.
Un total de 74 romans, issus de 16 pays, ont concouru à cette 3e édition.
La sélection des six romans finalistes a été réalisée par cinq comités de lecture en Tunisie, au Cameroun, en Guinée, en Côte d’Ivoire et au Mali.
Doté de 10.000 euros, la lauréate ou le lauréat de ce prix littéraire sera désigné(e) fin juin à Tunis.
Le jury, présidé par Véronique Tadjo (Côte d’Ivoire), est composé de Youssouf Amine Elalamy (Maroc), Yvan Amar (France), Kidi Bebey (France), Yahia Belaskri (Algérie), Eugène Ebodé (Cameroun), Valérie Marin La Meslée (France), Nicolas Michel (France), Gabriel Mwènè Okoundji (Congo) et Mariama Ndoye (Sénégal).

Libé
Mercredi 24 Mars 2021

Lu 296 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.