Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Libye ferme son poste-frontière avec la Tunisie après des affrontements


Libé
Mardi 19 Mars 2024

La Libye a fermé mardi son principal poste frontalier avec la Tunisie après des affrontements entre groupes armés et forces de sécurité du côté libyen de la frontière, a annoncé le ministère de l'Intérieur à Tripoli.
Le ministère a indiqué dans un communiqué avoir ordonné la "fermeture immédiate" du poste-frontière de Ras Jedir "à la suite d'une attaque menée par des groupes hors-la-loi" impliqués notamment dans des activités de contrebande "qu'ils considèrent comme un droit acquis".

Cette fermeture vise à permettre la "mise en place de dispositions sécuritaires" et à assurer son bon fonctionnement "sous l'autorité de l'Etat", selon le communiqué.
"Nous ne tolérons plus ce chaos" à Ras Jedir, a averti le ministère, ajoutant que les groupes "hors-la-loi", qu'il n'a pas identifiés, seront "poursuivis en justice et punis sévèrement".

Lundi, le ministre de l'Intérieur, Imad Trabelsi, avait chargé la "Force de l'application de la loi", rattachée à son ministère, d'intervenir à Ras Jedir afin de "combattre la contrebande et les abus" et assurer la sécurité des voyageurs.

Selon des médias locaux, des affrontements armés avaient éclaté lundi entre les groupes qui contrôlaient de facto ce poste frontalier et les forces de sécurité envoyées par Tripoli.
Situé dans le nord-ouest de la Libye, à quelque 170 kilomètres à l'ouest de Tripoli, Ras Jedir est le principal point de passage entre l'ouest de la Libye et le sud-est de la Tunisie, un territoire qui vit en grande partie du commerce transfrontalier, y compris de contrebande.

Des groupes issus des villes libyennes dans la zone contrôlent depuis des années le poste frontalier qu'ils considèrent comme leur chasse gardée, étant situé dans leur région et qui leur permet de se livrer à un commerce informel très lucratif.

La fermeture de ce poste interrompt le passage des marchandises dans les deux sens mais également le déplacement de nombreux ouvriers tunisiens qui travaillent en Libye et celui des Libyens se rendant en Tunisie, notamment pour s'y faire soigner.
 


Lu 640 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p