Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Corée du Nord décidée à mettre les USA à portée de missiles

Des centaines de documents militaires sud-coréens volés par des pirates du Nord




 Les autorités nord-coréennes ont informé des députés russes qu'elles disposaient d'un type de missile d'une portée de 3.000 km susceptible d'atteindre le territoire américain une fois modifié, rapporte mardi l'agence de presse Interfax.
L'agence cite Anton Morozov, membre de la commission des Affaires étrangères de la Douma, qui s'est rendu à Pyongyang du 2 au 6 octobre avec d'autres élus russes.
Selon lui, l'administration nord-coréenne veut faire passer la portée de ses missiles balistiques à 9.000 km. "Aucune échéance n'a été avancée", a-t-il précisé.
Par ailleurs, des pirates informatiques ont volé des centaines de documents militaires sud-coréens classifiés, y compris des plans d'action élaborés avec Washington dans l'éventualité d'une guerre, rapporte un quotidien sud-coréen.
Le Chosun Ilbo relate en citant le député du Parti démocrate au pouvoir Rhee Cheol-Hee que des pirates nord-coréens sont parvenus à entrer sur l'intranet de l'armée en septembre 2016 et y ont saisi 235 gigabytes de données sensibles.
Parmi ces documents figurent le Plan Opérationnel 5015, le dernier plan d'action américano-sud-coréen conçu dans l'éventualité d'une guerre avec le Nord, qui comporte notamment des projets d'attaques pour supprimer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.
M. Rhee n'était pas joignable dans l'immédiat. Mais son bureau a indiqué qu'il avait été correctement cité par le journal.
Ces informations sont rendues publiques au moment où les tensions sont très élevées sur la péninsule, du fait des échanges de menaces répétées entre le président américain Donald Trump et la Corée du Nord, qui poursuit ses programmes nucléaires et balistiques en dépit des sanctions internationales.
M. Rhee a indiqué que selon le ministère de la Défense, 80% des documents manquants devaient encore être identifiés. Mais le plan d'urgence des forces spéciales a été volé, a-t-il dit, de même que des détails sur les exercices militaires annuels américano-sud-coréens et des informations sur des installations militaires clés et des centrales électriques.
Un porte-parole de l'armée s'est refusé à confirmer ou infirmer ces informations, au nom du secret défense.
La Corée du Nord compte une unité d'environ 6.800 spécialistes des cyberattaques, selon le ministère sud-coréen de la Défense. Elle a été accusée de nombreuses attaques informatiques de grande ampleur, et notamment celle menée en 2014 contre Sony Pictures.
Lundi, le Comité de suivi de l'ONU des sanctions imposées à la Corée du Nord a identifié "quatre navires" transportant des marchandises interdites et les a "interdits de ports" dans le monde, une "première", a annoncé Hugh Griffiths, coordonnateur des experts chargés du dossier nord-coréen.
"C'est la première fois dans l'histoire des Nations unies" que des navires, identifiés comme transportant des marchandises bannies par des résolutions de l'ONU, sont interdits de ports, a-t-il déclaré à trois journalistes dont un de l'AFP.
Ce responsable s'exprimait à l'issue d'une réunion publique à l'ONU ouverte à tous les membres des Nations unies, au cours de laquelle il a annoncé l'interdiction d'accéder à tous les ports pour ces quatre cargos suspectés de violer les résolutions de l'ONU. Aucune indication n'a pu être obtenue dans l'immédiat sur leur réel propriétaire, nord-coréen ou autre.

Mercredi 11 Octobre 2017

Lu 1263 fois


1.Posté par nan le 10/10/2017 18:19 (depuis mobile)
OMG. Esperons que cest une tactique et quil à volé des trucs que les usa voulaient lui faire savoir. Jai.bcp.de difficulté a croire que c''est trucs militaires sont volable. sinon, on faisait mieux en 70 avec " ces message sautodetruirons dans dix sec

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés