Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Chambre des représentants déterminée à développer sa coopération avec la société civile



La Chambre des représentants déterminée à développer sa coopération avec la société civile
Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a exprimé lundi à Rabat la ferme volonté de développer les liens de coopération avec les associations de la société civile, un véritable "garant du pluralisme".
"La Constitution du Royaume énonce l'importance de la société civile en tant qu’acteur fondamental dans le développement de l’édification démocratique de notre pays", a-t-il relevé lors d'une rencontre avec une délégation d'associations, composée notamment du président de l’organe consultatif avec la société civile au sein du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Abdeslam Damoun, du représentant permanent au Maroc de la Fondation Konrad Adenauer, Steffen Kroger, et du président de la Fondation méditerranéenne de coopération et de développement, Nacer Lafqih Lanjri.

lle législature, la commission des pétitions et des motions, et a pris de nombreuses initiatives afin de consolider la communication avec les associations de la société civile, a-t-il rappelé, mettant en avant la volonté de l'institution législative à développer les relations de coopération avec la société civile. Cité dans un communiqué de l'institution législative, Habib El Malki a souligné l'adhésion de la Chambre à la mise en œuvre du développement durable, "dans lequel notre pays a adhéré pleinement", notant en particulier l’organisation du Maroc du Sommet sur le climat à Marrakech en 2016 (COP22), et son leadership mondial dans le domaine des énergies renouvelables.

Lors de cet entretien auquel a pris part la vice-présidente de la Chambre des représentants, Meriama Boujamaa, les membres de la délégation ont passé en revue l’expérience distinguée de coopération entre les instances élues et les acteurs de la société civile avec le soutien de la Fondation Konrad Adenauer au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, dans le domaine de la mise en œuvre des objectifs de développement durable et de la promotion de l'ouverture et de la communication avec les citoyens. Ils ont évoqué à cet égard la création du "bureau du citoyen" dans plusieurs collectivités territoriales de la région.

La délégation a aussi salué l'ouverture et le rôle de la Chambre dans la réalisation des objectifs de développement durable, tout en plaidant pour l'élaboration d'un cadre juridique en vue de généraliser cette expérience dans les différentes régions du Royaume, et ce afin de servir de guichet unique et d'interface de services prodigués par les instances élues aux citoyens.

Libé
Jeudi 28 Janvier 2021

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS