Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Californie toujours en proie aux flammes

Les autorités estiment qu'il faudra trois semaines pour venir à bout de l'incendie




La Californie toujours  en proie aux flammes
Quatorze nouveaux corps ont été retrouvés dans et autour de Paradise, ville de 26.000 habitants dans le nord de la Californie ravagée par les flammes depuis jeudi, faisant passer le bilan à 23 morts, ont annoncé samedi les autorités.
Dans le sud de la Californie, le Woolsey Fire menace 75.000 habitations du comté de Los Angeles et les autorités ont ordonné à plus de 200.000 personnes d'évacuer. Dans le comté voisin de Ventura, près de 100.000 personnes ont quitté leurs foyers.
Huit cents kilomètres plus au nord, plus de 6.700 maisons et bureaux ont été détruits par le "Camp Fire". Trente-cinq personnes sont toujours portées disparues et trois pompiers ont été blessés.
"Cet événement est le pire scénario possible. Celui qu'on craignait depuis longtemps", a déclaré le shérif du comté de Butte, Kory Honea, lors d'une conférence de presse vendredi. "Malheureusement, tout le monde ne s'en est pas sorti."
Les flammes sont descendues si vite sur Paradise que beaucoup d'automobilistes ont été contraints d'abandonner leurs voitures et de fuir à pied sur l'unique route de montagne qui permet de quitter Paradise.
Le "Camp Fire" a dévasté plus de 40.500 hectares et constitue déjà l'un des incendies les plus destructeurs de l'histoire de la Californie, selon l'Office des forêts. Il était toujours hors de contrôle vendredi soir. Dans un tweet diffusé samedi matin, le président américain Donald Trump a fustigé la mauvaise gestion des forêts par la Californie pour expliquer ces drames.
"Rien n'explique ces feux de forêt massifs, meurtriers et coûteux en Californie hormis une calamiteuse gestion des forêts", a écrit Trump. "Des milliards de dollars sont gaspillés chaque année, avec tant de vies perdues, tout cela à cause de la mauvaise gestion des forêts. Corrigez ça ou il n'y aura plus d'argent fédéral !"
"Toute la partie basse de Paradise est la proie des flammes en ce moment. Pas une seule maison ne restera debout. Je suis effondré", a témoigné sur KIEM TV Kevin Winstead, un habitant réfugié dans une ville voisine, Winstead.
Les autorités estiment qu'il faudra trois semaines pour maîtriser les flammes dans cette zone des contreforts de la Sierra Nevada.
"L'ampleur de la destruction que nous avons vue est vraiment incroyable et à fendre le coeur", avait dit vendredi Mark Ghilarducci, du bureau des services d'urgence du gouverneur de Californie.
Dans le secteur de Los Angeles, la station balnéaire de Malibu a dû être évacuée en raison du "Woolsey Fire", qui menace également Thousand Oaks, dans le comté de Ventura, au nord-ouest de Los Angeles, où une fusillade a coûté la vie à 12 personnes mercredi soir.
Les autorités ont étendu l'ordre d'évacuation à l'ensemble de Malibu et à 75.000 foyers des comtés de Los Angeles et de Ventura. Plus de 28.000 hectares ont été détruits par les flammes samedi après-midi.
L'incendie menace également les luxueuses maisons de célébrités dans les hauteurs de Malibu, dont celles de la chanteuse Lady Gaga ou de Kim Kardashian.
"L'incendie est hors de contrôle et les flammes se dirigent vers des zones habitées de Malibu (...) tous les habitants doivent évacuer immédiatement", ont dit les autorités dans un communiqué.
Un autre incendie, le "Hill Fire", toujours dans le comté de Ventura, a détruit plus de 2.428 hectares, selon les autorités.
Le gouverneur élu de Californie, Gavin Newsom, a déclaré l'état d'urgence dans les zones ravagées par le "Hill Fire" et le "Woolsey Fire", dans les comtés de Ventura et de Los Angeles.

Libé
Lundi 12 Novembre 2018

Lu 178 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com