Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CGEM en prospection dans la zone franche de Nouadhibou




Une délégation de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), conduite par son président, Salaheddine Mezouar, a effectué, récemment, une visite d’information à la zone franche de Nouadhibou (ZFN) (470 km de Nouakchott) pour y prospecter les opportunités d’investissement.
Plus de 100 hommes d’affaires représentant divers secteurs ont pris part à cette visite organisée à l’occasion de la tenue, dans la capitale mauritanienne, du Forum économique mauritano-marocain.
Dans une déclaration à la MAP, M. Mezouar a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre de la coopération entre le Maroc et la Mauritanie et tend à relancer la dynamique économique entre les deux pays.
La visite de la zone franche de Nouadhibou a permis à la délégation marocaine de s'informer des réelles opportunités d’investissement qu’elle présente, à la faveur notamment de son système fiscal, des facilités d’investissement qu’elle offre et de ses infrastructures, a-t-il soutenu.
Il a de même fait part de son admiration pour cette zone franche et pour le climat des affaires, indiquant que cette visite a permis de découvrir d’exceptionnelles opportunités d’investissement au niveau de la ZFN.
Il avait auparavant mis en relief le rôle avant-gardiste des secteurs privés marocain et mauritanien dans l’accompagnement des choix stratégiques du Royaume et de la Mauritanie.
Au sujet du partenariat entre les deux secteurs privés, le président de la CGEM a précisé que les deux parties ont identifié un certain nombre de secteurs jugés prioritaires comme l’agriculture, la pêche, l’habitat et le tourisme, ainsi que d’autres domaines pour tirer profit des richesses que recèlent les deux pays. Des exposés ont été présentés à la délégation marocaine par le président de la ZFN, Mohamed Ould Daff, sur les opportunités, les potentialités économiques et le climat des affaires de cette zone franche.
M. Ould Daff a indiqué que la rencontre, qui a réuni les hommes d’affaires et des représentants des secteurs privé et public des deux pays, augurent de perspectives économiques prometteuses.
Dans une déclaration similaire, il a assuré que la rencontre permettra indubitablement aux acteurs économiques mauritaniens et marocains de nouer des partenariats fructueux à même de tirer profit des exonérations fiscales et douanières offertes par la ZFN créée en 2013.
La délégation marocaine avait également visité le siège de la Société nationale industrielle et minière (SNIM) et le port autonome de Nouadhibou.

 

Vendredi 21 Décembre 2018

Lu 716 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.