Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


La BNRM publie la Bibliographie nationale pour la période 2015-2020


Libé
Vendredi 22 Avril 2022

La Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) a publié récemment la Bibliographie nationale en six volumes pour la période allant de 2015 à 2020.

La bibliothèque a œuvré à reproduire cette bibliographie qui compte l’ensemble des supports, y compris les livres, les périodiques et les documents audiovisuels, a souligné le directeur de la BNRM, Mohammed El Ferrane, dans l'introduction.

Il a, en outre, mis en avant le rôle incontournable de ladite bibliographie dans la collecte, le traitement, la préservation et la promotion de la richesse documentaire nationale et dans l’accompagnement des chercheurs dans leurs travaux de recherche au Maroc et à l’étranger.

Cette bibliographie, dont la version électronique est consultable via l’adresse "www.bnrm.ma", compte près de 2605 titres de monographies au titre de l’année 2015, 2.689 titres pour l’année 2016, 2.908 titres pour l’année 2017, 3.095 titres pour l’année 2018, 3.282 titres pour l’année 2019 et 2.702 titres pour l’année 2020.

La BNRM s'occupe de la réalisation et de l’édition de la Bibliographie nationale, de la vulgarisation de cette forme particulière de patrimoine, et de la diffusion à destination du grand public de tout ce qui concerne les ouvrages publiés au Maroc.

 


Bouillons de culture

Projections

En prélude à la 13ème édition du Festival international de film documentaire d'Agadir (FIDADOC) prévue du 12 au 17 juin prochain, l'Association de culture et d’éducation par l’audiovisuel (ACEA), organise une tournée de projections ambulantes qui visitera 13 communes à travers la région souss-Massa.

Programmée du 19 au 29 avril 2022, cette tournée initiée sous le thème "Le cinéma partout, le cinéma pour tous", fera escale dans 13 communes, à savoir: Sidi Bousehab, Amskroud, Taroudant, Assads, Imoulass, Ouled Aissa, Tafenfgoult, Tafraout, Aït Abdallah, Tata, Akka Ighane, Agadir Melloul et Zagmouzen, indique un communiqué de l'ACEA.

Chaque projection est organisée en partenariat avec une association locale majoritairement au niveau de Dar Taliba et Dar Talib (Les maisons des élèves), et ce en vue de toucher un public jeune et féminin en priorité.

La programmation est composée de 5 films documentaires, 3 longs-métrages et 2 courts-métrages, qui ont tous une histoire privilégiée avec le FIDADOC, selon la même source.
Il s'agit de "MERES" de Myriam Bakir (bénéficiaire de la Résidence d'écriture panafricaine 2012), "FEMMES SUSPENDUES" de Merieme Addou (bénéficiaire de la Résidence d'écriture panafricaine 2015), "DAR TALIBA" d’Edouard Mills-Affif (Sélection officielle du Festival 2020 en ligne), "THARBAT'N WADOO" de Latefa Ahrrare (Sélection officielle du FIDADOC 2019, Prix du court-métrage), ainsi que "CLEBS" de Halima Ouardiri (Sélection officielle du FIDADOC 2020 en ligne, Prix du court-métrage).

Cette tournée 2022 est organisée en partenariat avec la wilaya de la région de Souss-Massa et la Direction régionale de l'Entraide nationale, et avec le soutien de Movies that Matter, la Fondation Hiba et l'Institut français du Maroc.
 
Exposition

Le vernissage de l’exposition de photographie de l’artiste espagnol Rafael Carmona Roldán a eu lieu, récemment, à la galerie Mohammed El Kassimi à Fès, sous le thème "Fès et Grenade, deux villes magiques".

Cette exposition artistique est organisée par l'ambassade d'Espagne au Maroc et l'Institut Cervantès de Fès en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication. Elle fait suite à un projet du photographe espagnol Rafael Carmona, originaire de la ville de Cordoue, qui a réalisé, durant l’automne 2021, un important projet artistique autour des deux villes.

L'exposition jette la lumière sur les similitudes entre les deux grandes villes qui partagent une histoire et un patrimoine culturel communs, et dont les traces sont encore visibles dans leur architecture et leur urbanisme.


Lu 1449 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.