Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La 6ème Conférence ministérielle du “Processus de Rabat” à Cadix


Libé
Mardi 13 Décembre 2022

La 6ème Conférence ministérielle du “Processus de Rabat” à Cadix
La 6ème Conférence ministérielle du Dialogue euro-africain sur la migration et le développement, ''Processus de Rabat’’, se tiendra les 13 et 14 décembre à Cadiz, en Espagne.

 Cet événement de haut niveau, qui devra réunir les ministres chargés des questions de migration et de développement des pays partenaires participant au Processus de Rabat, ainsi que des représentants de haut niveau des pays et organisations partenaires, a pour objectif d'examiner et d'adopter la Déclaration politique et le Plan d'action de Cadiz, selon une note de cadrage publiée par le gouvernement espagnol.

 Ce programme de coopération pluriannuel fixe des objectifs stratégiques qui guideront les activités du Processus de Rabat et de ses partenaires pour la période 2023-2027.

 Dans ce contexte, les participants examineront les principaux défis auxquels est confronté le Dialogue du Processus de Rabat et identifieront des solutions communes. Ils discuteront également des perspectives pour faire face aux nouveaux facteurs de la migration dans la région du Processus de Rabat.

 Le Plan d'action de Cadiz s'appuiera sur le précédent cadre stratégique pluriannuel du Processus de Rabat, le Plan d'action de Marrakech, adopté lors de la précédente Conférence ministérielle en 2018, et sur le Plan d'action conjoint de La Valette (JVAP), qui a été adopté par les partenaires du Processus de Rabat et du Processus de Khartoum en 2018.

 Elle tiendra compte de la manière dont le contexte international a évolué depuis 2018 et s'attaquera aux nouveaux défis qui sont apparus depuis lors, et proposera des actions concrètes à mettre en œuvre dans chacun de ses cinq domaines thématiques.

 Le Processus de Rabat a été fondé en 2006 en tant que plate-forme de dialogue pour les autorités nationales des pays d'origine, de transit et de destination le long des routes migratoires d'Afrique de l'ouest et centrale. L'initiative reposait sur la reconnaissance du fait que la réponse à apporter aux flux migratoires exigeait une réponse coordonnée de la part de tous les pays concernés.


Lu 618 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p