La 10ème édition du Festival “Samaâ Marrakech” célèbre les anciennes médinas


Libé
Lundi 22 Novembre 2021

La 10ème édition des Rencontres et Musiques Soufies "Samaa Marrakech" s'est ouverte, vendredi dans la cité ocre, en présence d'un public nombreux, venu célébrer le patrimoine des anciennes médinas dans les différentes villes impériales du Royaume. Placée sous le thème "Le patrimoine des anciennes médinas, une source d'inspiration pour le nouveau modèle urbain", cette édition, qui se déroule sur deux jours, se veut un espace privilégié pour mettre en valeur les traditions culturelles et spirituelles du Royaume, tout en érigeant la Cité ocre en un haut lieu de méditation culturelle. "L’Association Al-Muniya de Marrakech pour la conservation et la revivification du patrimoine du Maroc s’intéresse au sort des anciennes médinas qui bénéficient de la Haute Sollicitude Royale, ce qui a permis de mobiliser des moyens exceptionnels pour leur valorisation", a déclaré à la MAP, M. Jaafar El Kansoussi, directeur du Festival "Samaâ Marrakech". Et de poursuivre : "Notre association accompagne ces interventions de grande envergure en termes d'animation culturelle, de réflexion et de recherche scientifique". Le Festival "Samaâ Marrakech" dans sa dixième édition, rend hommage au célèbre architecte Serge Santelli, qui a travaillé durant quarante ans sur le modèle urbain des anciennes médinas, a indiqué M. Kansoussi, ajoutant que cet éminent architecte, qui a enseigné à l’Ecole d’architecture de Paris-Belleville, a été le Directeur d’une formation post-diplôme spécialisée sur le patrimoine des villes orientales "Architecture et Patrimoine", et son travail est considéré comme l'une des recherches européennes les plus importantes axées sur le modèle urbain des anciennes médinas. Organisée en version restreinte, cette édition se décline en un programme riche en rencontres et chants de la musique soufie dans une ambiance spirituelle contribuant à faire connaitre les voies de l’ouverture, de la tolérance et de la fraternité qui caractérisent la culture et la société marocaines. La cérémonie d’ouverture a été marquée par l’organisation d’une conférence sous le thème "l’architecture des anciennes médinas et l’avenir du modèle urbain", suivie de spectacles du théâtre du conteur, animés par des Maâlems- conteurs, accompagnés d’élèves de "l’école de Marrakech pour le conte" récemment créée par l’association Al Muniya. Le Festival Samaâ Marrakech a pour ambition de mettre en valeur l’identité culturelle et spirituelle du Maroc, à travers notamment des rencontres et chants de musique soufie, et de faire de Marrakech un haut lieu de méditation culturelle Orient-Occident. Créée en 2006, l’Association AlMuniya de Marrakech a pour vocation notamment, d’apporter une meilleure compréhension des patrimoines des médinas et de préserver et revivifier le patrimoine spirituel, musical, architectural, artisanal et urbanistique.


Lu 367 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 29 Novembre 2021 - 10:43 Une fin en apothéose

Lundi 29 Novembre 2021 - 10:41 Tiznit célèbre le théâtre amazigh