Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'initiative “Rabat : ville sans enfants en situation de rue” entre dans sa phase opérationnelle




La phase d’opérationnalisation de l’initiative "Rabat : ville sans enfants en situation de rue" a été lancée mardi à Rabat lors d’une réunion en présence d'élus, de départements ministériels, des autorités locales et d'organisations de la société civile.
Présidée par le secrétaire général de la Wilaya de Rabat-Salé-Kénitra, El Habib El Alami, et la directrice exécutive de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), Lamia Bazir, la réunion a été l'occasion de présenter le processus de travail qui consiste à élaborer un plan d'action triennal et une stratégie urbaine pour la protection et la promotion de l’enfance dans la capitale.
Ce plan d’action opérationnel devra déterminer les actions et les activités quantifiées, la durée de leur réalisation, les acteurs principaux, les indicateurs de performance, le cadre de suivi et d’évaluation, les moyens de mise en œuvre et les mesures d’accompagnement en matière de communication, de formation et de fonds.
Ainsi, la phase d’opérationnalisation de l’initiative comprend la mise en place d’un guide et d’une boite à outils, "ville protectrice de ses enfants", adaptable par les autres villes marocaines et africaines, ainsi que la réalisation d’un plan permettant de dresser un état des lieux en matière de protection de l’enfance, en particulier dans le cas des enfants en situation de rue.
Cette phase porte également sur le développement d’une stratégie combinant les dimensions préventive, corrective et prospective afin de définir les orientations et les axes d’intervention, en plus de l’élaboration du plan d’action triennal.
S’exprimant à cette occasion, le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Mhidia, a mis en avant que la question de l'enfance est placée au cœur des politiques publiques et de la gestion urbaine, ce qui nécessite l'adoption d'un programme et de plans de développement, mais aussi l’engagement de tous les acteurs pour contribuer résolument à l’élimination du phénomène des enfants de rue.
La mise en œuvre de l’initiative représente "un défi social de taille en ce sens qu'il nécessite l’élaboration d’un projet intégré qui servira d’exemple à l’échelle nationale voire continentale, basé sur des approches multidimensionnelles comprenant notamment les aspects social, législatif, éducatif et culturel, a-t-il indiqué dans une allocution lue en son nom.

Jeudi 24 Janvier 2019

Lu 1302 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com