L'exposition “Picasso à Dakar 1972-2022” met en lumière les liens de l’artiste avec l’Afrique


Libé
Mardi 5 Avril 2022

L'exposition “Picasso à Dakar 1972-2022” met en lumière les liens de l’artiste avec l’Afrique
L' exposition "Picasso à Dakar 1972- 2022" visant à découvrir les liens entre le célèbre peintre espagnol et l'héritage artistique des Africains, a ouvert ses portes, vendredi, au Musée des civilisations noires (MCN) dans la capitale sénégalaise. Dans cette exposition, la deuxième du genre qu'abrite la capitale Dakar après celle de 1972, sont présentés quelque 40 objets d'art dont 13 chefs-d'œuvre de l'artiste espagnol. L'exposition, qui se tient jusqu’au 30 juin, est le fruit d'un travail de collaboration entre le MCN et le Musée national Picasso-Paris qui a prêté les pièces du peintre exposées ainsi que le Musée du Quai Branly de Paris et celui de Théodore Monod à Dakar qui y ont tous deux contribué en prêtant les objets d'art africain. En 1972, rappelle-t-on, quelques affiches du célèbre peintre Pablo Picasso avaient été présentées à Dakar grâce à Leopold Sédar Senghor, ancien président de la République du Sénégal. «Picasso à Dakar 1972-2022» se propose de restituer dans un format resserré la fascination et l'influence que l'art africain, et plus généralement extra-occidental, a exercées sur le peintre-sculpteur-graveur-céramiste espagnol. Elle constitue l’occasion de découvrir les liens entre le célèbre peintre espagnol et l’héritage artistique des Africains, avait déclaré son commissaire, Ouseynou Wade. "C’est une exposition importante qui se déroule au Sénégal, des gens viendront de partout pour voir et découvrir les liens entre Picasso et l’héritage artistique de nos ancêtres", avait-il affirmé lors d’un point de presse tenu lundi dernier. Ousseynou Wade a rappelé à cette occasion les relations entre Léopold Sedar Senghor, premier président de la République du Sénégal, et le monde de la culture. Le commissaire a souligné que l'organisation de cette exposition a été rendue possible grâce au directeur général du Musée des civilisations noires, Hamady Bocoum, qui, selon lui, n’a "ménagé aucun effort pour rendre ce vernissage possible". Le vernissage de l'exposition a eu lieu en présence notamment du ministre sénégalais de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, de l'ancienne ministre française de l'Ecologie, Ségolène Royale, de Cécile Debray, directrice du Musée national Picasso-Paris, des artistes sénégalais "les Frères Guissé", entre autres personnalités du monde de la culture. Considéré comme l’un des artistes les plus marquants du 20ème siècle, Picasso était à la fois peintre, sculpteur, graveur et céramiste. Le nombre total de ses œuvres est estimé à 50.000.


Lu 716 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.