Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’examen du baccalauréat au menu du Conseil de gouvernement

Les préparatifs pour l'organisation des épreuves vont bon train à travers les régions


L’examen du baccalauréat au menu du Conseil de gouvernement
Un Conseil de gouvernement se tiendra aujourd’hui à partir de 10h30 sous la présidence du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, indique mardi un communiqué relayé par l’agence MAP.
Le Conseil suivra au début de ses travaux un exposé du ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement sur l'organisation des épreuves du baccalauréat de la session 2020 dans le contexte de l'état d'urgence sanitaire, précise le communiqué. 
Le Conseil examinera par la suite deux projets de décret, a ajouté la même source, faisant savoir que le premier modifie et complète le décret définissant les conditions et modalités de versement des bourses aux étudiants et les conditions et modalités de placement des fonds dédiés à ces bourses à la disposition de l'Office national des œuvres universitaires, sociales et culturelles.
Le deuxième projet de décret modifie et complète le décret instituant, pour le compte du ministère des Travaux publics, de la Formation professionnelle et de la Formation des cadres, un système de qualification et de classification des entreprises de bâtiment et travaux publics, a conclu le département du chef du gouvernement.
 
Réunion de coordination
 à Ouarzazate 

 Toujours à propos du bac, une réunion de coordination axée sur les mesures relatives aux examens du baccalauréat a été tenue récemment au siège de la province d’Ouarzazate avec la participation des différents acteurs concernés par cette échéance.
Cette réunion a été présidée par le gouverneur de la province d’Ouarzazate, Abderrazak Al Mansouri, en présence des chefs des services sécuritaires au niveau provincial, des présidents du Conseil provincial et des communes territoriales relevant de la province, du doyen de la Faculté polydisciplinaire d’Ouarzazate, ainsi que des délégués provinciaux de la santé et de la jeunesse et sports.
Selon un communiqué de la Direction provinciale de l’éducation nationale, cette réunion s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la session 2020 du baccalauréat.
Intervenant à cette occasion, Abderrazak Al Mansouri a souligné les efforts déployés par la Direction provinciale de l’éducation nationale et ses cadres pédagogiques et administratifs pour préparer les examens du baccalauréat, mettant en exergue l’importance de cette échéance nationale qui aura lieu dans une conjoncture exceptionnelle.
Il a mis l'accent sur la nécessité de la conjugaison des efforts de l’ensemble des intervenants pour préparer les conditions sécuritaires, sanitaires et logistiques nécessaires pour la réussite de cette échéance.
Le gouverneur a appelé à la mise en place d'une cellule provinciale qui sera chargée du suivi et de la coordination des actions des comités créés au niveau des communes sous la supervision des agents d’autorité, dans le but de mettre en œuvre les décisions prises concernant les centres des examens.
Pour sa part, le directeur provincial de l’éducation nationale à Ouarzazate, Youssef Bourass, a passé en revue les différentes mesures prises au niveau provincial pour assurer la réussite des examens du baccalauréat, notamment celles ayant pour objectif d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).
Il a précisé que la Direction provinciale a adopté des mesures dans ce sens, notamment la mise à la disposition des acteurs concernés des gels hydroalcooliques, des masques de protection et des produits d’hygiène, la nécessité du respect de la distanciation sociale, ainsi que la désinfection des véhicules de transport scolaire, des internats, des centres des examens et des voitures qui transporteront les copies des examens de l'AREF de Drâa-Tafilalet vers la Direction provinciale.
Le directeur du centre provincial des examens, Omar Rahali, a présenté un exposé sur plusieurs données relatives aux examens du baccalauréat liées, entre autres, à la préparation des listes des candidats et aux ressources humaines et matérielles mobilisées pour cette échéance nationale. 

Partenariat entre l'USMBA 
et l'AREF 

A signaler dans ce même cadre que l'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) de Fès-Meknès et l'Université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA) de Fès viennent de signer une convention de partenariat pour réussir les épreuves du baccalauréat, prévues exceptionnellement en juillet prochain.
Aux termes de cette convention, l'Université Sidi Mohammed Ben Abdellah met ses structures et ses établissements à la disposition de l'AREF de Fès-Meknès et ce, dans le cadre de "l'unification des efforts pour le bon déroulement des examens du baccalauréat", indique l'université dans un communiqué.
La convention a été signée dernièrement par le directeur de l'AREF de Fès-Meknès Mohcine Zouak et le président de l'USMBA, Redouane Mrabet.
Selon l'AREF de Fès-Meknès (AREF-FM), treize salles couvertes et des amphithéâtres des universités seront mobilisés pour organiser les épreuves du baccalauréat au titre de l'année actuelle, exceptionnellement prévues au mois de juillet prochain en raison de la pandémie de Covid-19.
Cette initiative fait partie d'une série de mesures d’accompagnement prises par l'académie aux niveaux de la gestion et de la logistique et sur le plan éducatif pour garantir le bon déroulement de ces épreuves, avait indiqué, à la MAP, le directeur de l'AREF-FM.
Ces mesures, a-t-il détaillé, prévoient un nombre de dix élèves par classe, le port obligatoire des masques par les élèves, les enseignants et les cadres administratifs durant toute la période des examens et la désinfection deux fois par jour des centres des examens et des lieux de passage.

​Quid du bac ?

La session ordinaire de l’examen national unifié du baccalauréat 2020 se déroulera en deux pôles, les 3 et 4 juillet pour la littérature et l’enseignement originel et du 6 au 8 juillet pour les sciences-techniques et le bac professionnel, avait annoncé le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement Saaid Amzazi.
Les sujets des examens devront se limiter aux cours dispensés en présentiel avant la suspension des étude, dans un souci de respect du principe d’égalité des chances. 
La session de rattrapage aura lieu du 22 au 24 juillet pour toutes les branches confondues, tandis que les résultats finaux seront annoncés au plus tard le 29 juillet 2020.
Pour ce qui de l’examen régional unifié de la première année du baccalauréat, il est prévu les 4 et 5 septembre 2020, a-t-il précisé, relevant que les sujets des examens se baseront sur les cours dispensés en présentiel jusqu’à la date de la suspension des cours.
S’agissant des autres niveaux scolaires, Saaid Amzazi a indiqué que seules les notes des contrôles organisés jusqu’au 14 mars dernier seront prises en compte, ainsi que les notes des examens locaux pour la 6ème année du primaire et la 3ème année du collège.

Jeudi 18 Juin 2020

Lu 650 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS