Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'essentiel de la note du HCP sur le coût économique de la violence à l'encontre des filles et des femmes


Libé
Lundi 28 Novembre 2022

Voici l'essentiel de la note du Haut Commissariat au Plan (HCP) intitulée "Coût économique de la violence à l'encontre des filles et des femmes : Dépenses et perte de revenus des ménages", basée sur les données fournies par l’enquête nationale sur la violence à l’égard des femmes et des hommes réalisée en 2019 par le HCP avec l’appui de l’ONU FEMME au Maroc:

-Les violences physiques et sexuelles à l'encontre des femmes coûteraient quelque 2,85 milliards de dirhams(MMDH).
- En rapportant ce coût au nombre total des victimes, le coût moyen est de l’ordre de 957 Dh par victime.
- les coûts directs constituent la majeure partie du coût économique global avec une part de 82% (2,33 MMDH) contre seulement 18% pour les coûts indirects (517MDH).
-L’espace conjugals’accapare, à luiseul, plus des deux tiers du coût global de la violence avec une part de 70% (un coût global de 1,98 MMDH),suivi des lieux publics avec 16% (448 MDH) et du contexte familial avec 13% (366 MDH).
- Près de 85% du coût direct des violences faites aux femmes(1,98MMDH) estlié aux violences physiques et 15% (353 MDH) aux violencessexuelles.
- La violence à l’encontre des femmes en milieu urbain engendre, pour les victimes etleursfamilles, 1,73MMDH, contre 601 MDH en milieu rural.
- Les dépenses engagées pour accéder aux services de santé représentent 42,3% du coût direct (986 MDH). En deuxième position viennent les dépenses liées au recours aux services juridiques et judiciaires (25,8% soit 600 MDH), suivies de celles liées au remplacement ou réparation des biens endommagés (17,9% soit 417 MDH), à l’hébergement suite à l’abandon du domicile (13,5% soit 314 MDH) et au recours aux services de la société civile (0,5% soit 11 MDH).
- La violence à l’encontre des femmes au sein du couple aurait coûté aux 24% des victimes ayant dû supporter des coûts directs et/ou indirects 1,98MMDH, dont 1,3 MMDH en milieu urbain et 681 millions de dirhams(MDH) en milieu rural.
- Les violences physiques et/ou sexuelles à l’encontre des femmes dans le contexte familial coûteraient 366 MDH.
- La majeure partie de ce coût revient au coût de travail domestique perdu parles victimes et leurs époux avec 36,2 MDH (61,3% du coût indirect de ce contexte), suivi du coût relatif à la perte de travail rémunéré avec 19,9MDH(33,7%) et de l'absentéisme scolaire des enfants des victimes avec 3 MDH (5%).
- 16,2% des femmes violentées dans les lieux publics ont effectué des dépenses directes et indirectes estimées à 448 MDH, dont 358,5 MDHimputés à des actes de violence physique (80% du coût total) et 98,2 MDHà des actes de violence sexuelle (20%)


Lu 1192 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Février 2023 - 12:00 L'ONMT et EasyJet signent un accord historique

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS