Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


L'art de conter des histoires avec le pinceau

Nadia Rhessal


Libé
Jeudi 10 Mars 2022

L'art de conter des histoires avec le pinceau
Le pinceau et les couleurs ont indiqué la voie de "la paix et la sérénité" à l'artiste-peintre Nadia Rhessal, qui a transformé ses toiles en un espace pour exprimer ses émotions et ses sentiments. Une escapade pour donner libre cours à son imagination, une tribune pour conter des histoires sublimant la beauté et l'intelligence de la femme.

Originaire de Khouribga, Mme Rhessal est une artiste autodidacte pleine de détermination et de défi. Son vécu, son entourage, sa famille, ses lectures, mais avant tout la richesse de son pays, lui offrent une profonde inspiration et une créativité foisonnante.

Dans une interview accordée à la MAP, à l’occasion de la Journée internationale de la femme célébrée les 8 mars, l'artiste a confié que depuis toujours, "la peinture bouillonnait en elle, tel un volcan, avant même qu’elle commence à la déverser sur la toile".

"Quand je suis dans mon atelier, je crée à partir de moi-même et de tous les sentiments qui me traversent: joie, bonheur, malheur et frustrations", a-t-elle raconté, expliquant que lorsqu’elle dépose ses couleurs sur la toile, elle trouve un immense plaisir à ressentir la délicate texture de la peinture qui s’étale sous le pinceau. Les émotions se transforment alors en paix intérieure, bonheur, amour et empathie.

Évoquant l'évolution de son style pictural, elle a fait part de deux grandes phases. Dans un premier temps, elle avait pour habitude de représenter le corps féminin en mouvement pour dire "Non à la chosification de son corps”.

La femme, à l’instar de l’homme, est un être doté de toutes les qualités requises pour être un membre actif de la société. Plus encore, "la femme joue un rôle notoire dans l’éducation et son développement est dépendant de celui de la société", a-t-elle relaté.

Aujourd'hui, comme le reflète sa nouvelle collection "INTERSTICE", Mme Rhessal met le cap sur le côté esthétique et spirituel de la femme. Elle est représentée généralement avec de grands yeux saillants et un cou long, dans une tentative de marquer les symboles de sa beauté, d'une part, et faire ressortir les traits d’une femme observatrice, inquisitrice et intelligente, de l'autre. Mais dans sa quête d'une société de partage et d'amour, elle n'hésite pas à inclure l’homme dans ses travaux.

Pour l’artiste, la femme n’est autre que le symbole et la source de la vie. "Elle fait, encore et toujours, partie de mes sources d’inspiration et est présente dans la plupart de mes toiles".
A ce titre, Mme Rhessal prévoit de programmer une exposition dédiée exclusivement à la femme marocaine, qui constituera un voyage insolite en vue de la découvrir dans tous ses états d’âme et d’esprit, dans sa relation avec l’homme.  "A travers cette exposition, le visiteur m’accompagnera dans cette odyssée pour rencontrer la femme marocaine dans la campagne, dans la montagne, au désert, et découvrir sa force, sa richesse vestimentaire, ses us et coutumes, et aussi ses déboires et ses souffrances", a-t-elle relevé.

Dans ses œuvres, il y a toujours un message que la plasticienne souhaite transmettre à la femme, particulièrement la femme marocaine. "S’il est vrai que celle-ci a évolué et s’est démarquée dans plusieurs domaines, elle gagnerait encore plus à laisser une véritable empreinte sur le temps en brillant par son audace, son génie et sa volonté de s’imposer dans un monde qui ne lui était pas supposément destiné", a-t-elle soutenu.


Lu 787 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >