Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ ambassadeur du Maroc aux Pays-Bas auprès des MRE de Hertog Den Bosch


H.B
Dimanche 10 Avril 2022

C’est avec une grande satisfaction que la communauté marocaine de la ville de Hertog Den Bosch aux Pays-Bas a accueilli dernièrement l’ambassadeur du Royaume dans ce pays ainsi que son staff.

Durant cette visite, il a été question de discuter les problèmes et préoccupations des MRE résidant dans ce pays. «Cette rencontre a été marquée par une présence forte des acteurs associatifs marocains qui ont exprimé leur gratitude face à ce déplacement de l’ambassadeur de Sa Majesté et qui ont transmis les doléances et les préoccupations de notre communauté.

En effet, cette visite était très attendue», nous a indiqué Rachid Bekhoch, acteur associatif aux Pays-Bas. Et de poursuivre : «De son côté, M. l’ambassadeur a été très attentif à nos propos et compréhensif à l’égard de nos plaintes, critiques et demandes. Et il a promis de faire de son mieux pour répondre à nos attentes et renforcer le lien de coopération entre l’ambassade et nos concitoyens marocains tout en précisant que ces derniers bénéficient de la sollicitude et de la Haute bienveillance  de Sa Majesté le Roi Mohammed VI». 

A noter que la diaspora marocaine aux Pays-Bas est démographiquement le sixième groupe ethnico-culturel le plus important du pays. Selon le recensement du Bureau central de la statistique (CBS) datant de 2019, la communauté marocaine aux Pays-Bas est estimée à 400.000 personnes.

En effet, la présence marocaine dans ce pays date du début du 17ème siècle, selon Abdellatif Maârouf, auteur du livre : «Histoire des Marocains aux Pays-Bas: présence et mémoire», mais c’est avec l’immigration de la main-d’œuvre que cette présence connaîtra une profonde transformation quantitative et qualitative.

De trois personnes en 1960, le nombre des Marocains sera de cinq mille en 1965, et vingt mille au moment de la signature, le 14 mai 1969, de la convention bilatérale de la main-d’œuvre entre les deux pays. Avec le temps, le regroupement familial, la féminisation de l’immigration, la diversité, l’importance des deuxième et troisième générations et leur installation, les citoyens d’origine marocaine sont devenus une composante de la population de ce pays.

H.B


Lu 1711 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p