Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’agression israélienne pousse les ministres arabes à se réunir en extraordinaire

Israël poursuit ses bombardements de la bande de Gaza




L’agression israélienne pousse les ministres arabes à se réunir en extraordinaire
Les ministres arabes des Affaires étrangères devaient tenir jeudi au Caire une réunion "extraordinaire" qui portera sur "l'agression israélienne contre le peuple palestinien", a annoncé mercredi l'organisation panarabe.
Les forces israéliennes ont tué lundi près de 60 manifestants palestiniens, et blessé 2.500 autres, le long de la frontière de Gaza. Ces protestations sont intervenues le jour de l'inauguration à Al-Qods de l'ambassade des Etats-Unis en Israël.
Mercredi, les délégués permanents de la Ligue arabe se sont réunis pour préparer le sommet. "Un projet de résolution sera présenté jeudi aux ministres arabes des Affaires étrangères", a annoncé le Secrétaire général adjoint de l'organisation, Hossam Zaki, lors d'une conférence de presse. "Cette résolution reflètera les plus fortes positions politiques qui peuvent être prises par le Conseil de la Ligue arabe en soutien à la résistance palestinienne et en rejet de la décision américaine", a-t-il assuré.
Organisée à la demande de l'Arabie saoudite, la réunion de jeudi au siège de la Ligue arabe au Caire est destinée à "faire face à l'agression israélienne contre le peuple palestinien et à réagir à la décision illégale prise par les Etats-Unis de transférer leur ambassade à Al-Qods", a déclaré M. Zaki dans un communiqué.
Le Secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit a condamné mardi les "massacres" d'Israël envers les Palestiniens de Gaza. L'organisation panarabe a appelé la Cour pénale internationale (CPI) à ouvrir une enquête.
En décembre, lorsque Donald Trump avait annoncé sa décision de reconnaître Al-Qods comme capitale d'Israël, la Ligue arabe avait dénoncé l'initiative de Washington. Son secrétaire général avait qualifié la décision de "menace (pour) la stabilité régionale".
Israël a justifié l'usage de la force contre les manifestants palestiniens par la nécessité de défendre ses frontières.
Sur le terrain, les forces d’occupation ont annoncé avoir mené dans la nuit de mercredi à jeudi un raid aérien contre des infrastructures du mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza.
Cette attaque surviendrait selon l’Etat sioniste en représailles à des tirs contre ses soldats et contre la ville israélienne de Sderot. Des sources de sécurité palestiniennes ont confirmé que la cible visée était une base du Hamas et affirmé que le raid n'avait fait aucun blessé. Des chars israéliens avaient frappé mercredi plusieurs positions du Hamas dans la bande de Gaza, en réponse à des tirs d'armes à feu. Une maison de la ville de Sderot avait été endommagée mercredi par des tirs de mitrailleuse lourde en provenance de Gaza, sans faire de blessés, avait rapporté la police.
Ce raid s'est produit après des semaines de manifestations massives et des affrontements sanglants à la barrière séparant Gaza d'Israël, qui ont culminé lundi avec la mort de 60 Palestiniens tués par des soldats israéliens.
Depuis un mois et demi, des milliers, parfois des dizaines de milliers de Gazaouis manifestent contre le blocus israélien et pour le droit des Palestiniens à revenir sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création d'Israël en 1948. Depuis 2008, Israël a livré aux Gazaouis et au Hamas trois guerres.

Vendredi 18 Mai 2018

Lu 457 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés