Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’agence officielle algérienne s’emmêle les pinceaux



Sahara marocain et sahara occidental égyptien, c’est du kif-kif pour l’APS



L’agence officielle algérienne s’emmêle les pinceaux
L’APS, l’agence de presse algérienne, est, sans conteste, championne du monde dans la fabrication des fake news et des intox, surtout quand il est question du Royaume, de ses institutions et de son intégrité territoriale. Poussée parsa haine viscérale à l’égard du Maroc, l’APS a commis une maladresse en violation des règles les plus élémentaires de la déontologie et de l’éthique journalistiques et qui restera à jamais dans les annales de la presse. Elle a relayé des informations sur l’intention de deux sociétés égyptiennes d’investir au «Sahara occidental», sous le titre «Deux sociétés égyptiennes ont l’intention d’investir au Sahara occidental en violation du droit international». Sauf que les deux sociétés égyptiennes en question comptent investir dans le Sahara occidental constitué de l'ensemble des régions situées dans la partie occidentale du Nil en Egypte et s'étendant jusqu'aux frontières de la Libye à l'ouest, du Soudan au sud et de la Méditerranée au nord. «Les compagnies pétrolières égyptiennes Khalda Petroleum Co. et Qarun Petroleum comptent investir plus d'un milliard de dollars dans le domaine de l'exploration pétrolière au Sahara occidental, en violation du droit international. La compagnie Khalda Petroleum compte forer, au Sahara occidental, 35 puits d'exploration et 52 puits de développement entre 2021 et 2022 pour un coût global de 830 millions de dollars, a déclaré son président Saeed Abdel Moneim, rapporte le site Arab News, citant la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya. Il a précisé, en outre, que la compagnie visait à produire, à terme, 130.000 barils de pétrole brut et de condensats, et 630 millions de pieds cubes de gaz naturel», lit-on dans une dépêche de l’APS datée du 2 mai courant. Et la même agence d’ajouter : «Qarun Petroleum envisage d'investir 252 millions de dollars dans la région en forant 24 puits de développement et 5 puits d’exploration entre les années 2021 et 2022,selon les déclarations de son président Ashraf AbdelGawad. Qarun Petroleum s'est d'ores et déjà fixé l'objectif de produire 9 millions de barils de pétrole brut par an». Et après avoir annoncé son information, voire son infox, l’APS a prétendu que «la Cour internationale de justice (CIJ) considère le Sahara occidental comme un territoire distinct de celui du Maroc, ce qui implique qu'aucune compagnie étrangère ne peut investir dans les territoires sahraouis». Mohamed Badr, journaliste et député égyptien, a publié lundi un tweet dans lequel il a dénoncé l’ignorance de l’APS. «Cette information qui est officiellement publiée dans l'agence de presse confirme l'ignorance (de l’agence) de la géographie et la haine qu’elle a envers nous. L'Egypte investira au Sahara occidental, qui est à 100% égyptien s’étendant de l'ouest du Nil à la frontière libyenne. Les ignorants l'ont confondu avec le Sahara maghrébin», a souligné Mohamed Badr. Cette bourde commise par cette agence à la solde du régime haineux des généraux algériens, dévoile au grand jour son ignorance de la géographie des pays arabes et une haine qui dépasse toutes les limites envers le Royaume du Maroc et son peuple. Et dès que l'erreur fatale a été découverte, l'agence et les sites hostiles au Royaume se sont précipités pour supprimer cet infox. Ce n’est pas la première fois que cet organe de propagande du régime algérien recourt à la désinformation. C’est la seule agence de presse dans le monde qui publie quotidiennement et sans vergogne des communiqués de la fantasmagorique RASD sur sa guerre imaginaire contre les Forces Armées Royales depuis novembre dernier, date de l'opération marocaine visant à rétablir la libre circulation entre le Maroc, d’une part, et la Mauritanie et le reste de l’Afrique de l’Ouest, d’autre part, à travers le passage frontalier d’El Guerguarat qui a été bloqué pendant des semaines par les milices séparatistes. En décembre denier, la chaîne franco-allemande Arte a mis à nu dans son émission «28 minutes», les fake news et autres fausses informations relayées par les machines de propagande du Polisario et ses soutiens dont notamment l’APS au sujet des prétendues tensions dans le Sahara marocain. En juin 2019, cette même agence avait prétendu que le Conseil des ministres (du Maroc) avait reconnu «solennellement la non souveraineté» du Royaume sur son Sahara en adoptant l'accord de pêche avec l'Union européenne, alors que la vérité est toute autre. Pis encore, elle avait attribué en 2015 au ministre espagnol des Affaires étrangères à cette époque, José Manuel Garcia Margallo, des propos sur le Forum Crans Montana organisé à Dakhla qu’il n’avait jamais prononcés. Bref, l’APS a fait des fake news et du mensonge sa ligne éditoriale quand ils’agit du Maroc et de son intégrité territoriale. 

Mourad Tabet
Mardi 4 Mai 2021

Lu 315 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Mai 2021 - 12:50 L'Europe poursuit son déconfinement