L'acteur Ryan O'Neal s'éteint à 82 ans


Libé
Dimanche 10 Décembre 2023

L'acteur américain Ryan O'Neal, célèbre pour ses rôles dans les films "Love Story" et "Barry Lyndon" de Stanley Kubrick, est décédé vendredi à l'âge de 82 ans, a annoncé son fils. "C'est la chose la plus difficile que j'aie jamais eu à dire, mais c'est ainsi. Mon père s'est éteint paisiblement aujourd'hui", a expliqué Patrick O'Neal sur Instagram.

Ryan O'Neal s'est fait un nom en 1970 avec le film culte "Love Story", une romance dans laquelle il incarne un étudiant en droit d'Harvard qui tombe amoureux d'une jeune fille dont le rôle est interprété par l'actrice Ali MacGraw, forcée de travailler à la bibliothèque pour payer ses études.

Le rôle lui a valu une nomination aux Oscars. Deux ans plus tard, il joue aux côtés de Barbra Streisand dans la comédie loufoque "What's Up, Doc?", film qui remporte un autre succès auprès du public américain et accroît encore sa notoriété. Il est ensuite recruté par Stanley Kubrick pour son "Barry Lyndon" en 1975, une satire sociale explorant les moeurs du XVIIIe siècle. "Mon père était aussi généreux qu'on puisse l'être", a ajouté Patrick O'Neal.

"Il aimait faire rire les gens (...) Peu importe la situation, s'il y avait une blague à faire, il la réussissait. Il voulait vraiment que nous riions. Et nous avons tous ri. À chaque fois. Nous nous sommes amusés.  Amusés sous le soleil", écrit le fils de l'acteur. O'Neal s'est marié et a divorcé deux fois avant d'entamer une relation tumultueuse avec la star de "Charlie's Angels" Farrah Fawcett. Le couple était ensemble depuis près de 20 ans à partir de la fin des années 70, mais se serait séparé en 1997 après que l'actrice l'ait surpris en flagrant délit avec une autre actrice.

Ils se sont de nouveau réunis en 2001 jusqu'à la mort de Farrah Fawcett à l'âge de 62 ans en 2009 des suites d'un cancer, le même jour que Michael Jackson. Ryan O'Neal a déclaré au journaliste britannique Piers Morgan que regarder "Love Story" - film dans lequel un enfant riche tombe amoureux d'une jeune fille de la classe ouvrière qui meurt plus tard - était bouleversant pour lui. "J'ai perdu Farrah à cause d'un cancer, et je me demande simplement pourquoi cela s'est passé ainsi pour moi", a-t-il déclaré.

Après le décès de l'actrice, il avait été au centre d'une querelle concernant un portrait de Farrah Fawcett signé Andy Warhol, réclamé par l'université du Texas. Après une bataille judiciaire, un tribunal de Californie avait reconnu en 2013 qu'il en était bien propriétaire.

L'acteur avait auparavant eu d'autres démêlés avec la justice. En 2009, il avait été condamné à suivre un programme de désintoxication pendant 18 mois, après que la police l'eut interpellé avec son fils Redmond et retrouvé de la méthamphétamine à leur domicile de Malibu.

Bouillon de culture

Exposition
 
La galerie Bab Al-Kabir, aux Oudayas à Rabat, accueillera une exposition de l'artiste Malika Demnati Al-Mansouri sous le thème « Nature vive », du 12 décembre au 2 janvier.

Organisé sous l'égide du ministère de la jeunesse, de la Culture et de la Communication, cet événement se veut "une célébration de la Terre Mère, de son environnement et de la coexistence des êtres humains sur son tapis".

"Cette nouvelle exposition dans ce lieu légendaire et éblouissant qu'est la Grande Porte, est comme une promenade du jardin à la mer, tout comme l'est le parcours magique des Oudayas, de son merveilleux jardin andalou vers la plage de Rabat", indique l'artiste dans le catalogue édité à cette occasion.
"L'objectif de l'artiste Demnati Al-Mansouri est de capturer des parties de la nature pittoresque et de les transformer en des peintures vibrantes et lumineuses, à travers lesquelles elle présente des leçons remplies de sagesse pour nous apprendre à écouter attentivement des poèmes. Le merveilleux existentialisme nous apprend à tolérer, à comprendre et à partager des espaces publics spacieux qui nous accueillent quelles que soient nos différences," fait remarquer, de son côté, la critique Rafiqa Benmimon dans le livret d'introduction de cette exposition.
L'exposition "Nature vive" fait suite à d'autres expositions de l'artiste Al-Damnati Al-Mansouri à Al-Bab Al-Kabir, dans lesquelles elle abordait les thèmes des "sanctuaires", des "vues panoramiques", des "vases", des "ruelles ", des "arches et portes des villes anciennes " et de la "coexistence".



Lu 1331 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.











services