Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'accès à l’information au menu d'une conférence internationale sur le gouvernement ouvert

Mohamed Benabdelkader s’entretient avec Meritxell Batet, May Chidiac et Joel Salas Suarez




La question de l'accès à l’information est le thème central de la conférence internationale sur le gouvernement ouvert et l’accès à l’information dont les travaux ont débuté mercredi à Salé.
Organisée sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI par le ministère de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique en partenariat avec l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), cette conférence s’inscrit dans le cadre des efforts conjoints du ministère et de l’OCDE visant la mise en œuvre du projet du gouvernement ouvert dans le Royaume.
Intervenant à l’ouverture des travaux, le ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader a mis en avant les importantes initiatives lancées par le Maroc sur les plans législatif et institutionnel pour la mise en œuvre du gouvernement ouvert.
Il a mis l'accent sur les efforts déployés en matière de promotion et de facilitation de l’accès à l’information, «des efforts menés sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI, à la lumière des nouvelles dispositions introduites par la Constitution de 2011».
De son côté, le directeur général du Partenariat pour un gouvernement ouvert, Sanjay Pradhan, a mis en avant l’importante évolution du Maroc vers le gouvernement ouvert, saluant les efforts déployés par le département de tutelle pour la promotion de l’accès à l’information.
Le Maroc à travers son adhésion au partenariat pour le gouvernement ouvert a démontré son énorme capacité institutionnelle à relever les défis de la transparence au sein de son administration et établissements publics, a rappelé Sanjay Pradhan, qui a insisté sur l’impératif de poursuivre les réformes pour le gouvernement ouvert en consultation avec ses citoyens.
Le succès des réformes au Maroc exige l’inclusion réelle de l’ensemble des acteurs dans cette dynamique en vue d’en faire un exemple dans la région du MENA, a également soutenu le DG du PGO.
Le directeur de la gouvernance publique au sein de l'OCDE, Marcos Bonturi, a quant à lui relevé que la mise en place du gouvernement ouvert au Maroc est un levier efficace de la croissance inclusive et de l'amélioration de la qualité des services publics. Il s'est félicité de l'engagement ferme et volontaire du Maroc dans le cadre du partenariat pour le gouvernement ouvert, citant l'adoption de la loi d'accès à l'information en tant qu'avancée remarquable dans le cadre de ce processus.
En marge de cette conférence internationale, Mohamed Benabdelkader a eu, mercredi à Salé, des entretiens avec la ministre espagnole de la Politique territoriale et de la Fonction publique, Meritxell Batet, axés sur les moyens d'approfondir la coopération dans le cadre du Partenariat pour le gouvernement ouvert (PGO).
Ces entretiens ont également porté sur les moyens d’améliorer les mécanismes d’accès à l’information et de renforcer la gouvernance et sur l’échange d’expériences en matière de gouvernement ouvert.
Dans ce cadre, Meritxell Batet a mis l'accent sur les relations distinguées de coopération entre l’Espagne et le Maroc dans le domaine de l’administration publique, insistant sur les efforts déployés, de part et d’autre, pour promouvoir l’intégrité et la transparence et pour assurer l’accès des citoyens à l’information.
Les deux pays partagent les mêmes valeurs de transparence et de lutte contre la corruption, ainsi que la volonté de promouvoir l’intégrité dans la gouvernance publique, a-t-elle noté dans une déclaration à la presse, saluant la coopération fructueuse entre les deux Royaumes dans le domaine de l’administration et de la fonction publiques.
De son côté, Mohamed Benabdelkader a relevé que les deux Royaumes œuvrent de concert dans le cadre du PGO et ne ménagent aucun effort quand il s’agit d’échanger les expertises dans ce domaine, qualifiant l’Espagne de «pays modèle et exemplaire» en la matière.
Il a, par la même occasion, souligné que la conférence est une réussite à tous les niveaux, dans la mesure où les ministres participants ont été unanimes à relever que ce rendez-vous offre l'opportunité de mettre en valeur les efforts inlassables du Maroc et sa progression en matière de promotion du gouvernement ouvert.
Mohamed Benabdelkader s'est également entretenu avec la ministre d’Etat au Développement administratif du Liban, May Chidiac, et le président de l’Institut national de transparence et d’accès à l’information et de protection des données personnelles du Mexique, Joel Salas Suarez.
A cette occasion, May Chidiac s’est dite impressionnée par l’important apport de la Constitution marocaine de 2011 en termes de gouvernance, émettant le souhait de tirer profit de l’expérience accumulée par le Maroc dans le domaine des institutions de gouvernance.
Pour sa part, Joel Salas Suarez a salué la tenue au Maroc de la conférence internationale sur le gouvernement ouvert et l’accès à l’information, se félicitant de l’adhésion du Royaume au PGO.

Vendredi 15 Mars 2019

Lu 1037 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com