Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Université Al Akhawayn tient son Concours International de l’écriture d'histoires courtes




Le Centre d’Etude de la Langue arabe et de la Littérature relevant de l’université Al Akhawayn à Ifrane (AUI) a organisé, récemment, la 2ème édition du Concours International de l’écriture d'histoires courtes destinées aux enfants de la petite enfance et du primaire. Ce concours , qui s’inscrit dans le cadre des réformes initiées par le Ministère de l’Éducation Nationale, de la Formation Professionnelle, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en matière de promotion de la lecture et de littérature en arabe, vise à "encourager les personnes créatives à produire des histoires courtes en langue arabe et à développer la prise de conscience des apprenants sur les Objectifs de Développement Durable tels que stipulés par l'Organisation des Nations-Unies", précise un communiqué de l’AUI.

Ces œuvres concernent, souligne la même source, la pauvreté, la faim, la santé, l'éducation, le changement climatique, l'égalité des sexes, l'eau et l'assainissement, l'énergie propre, l'environnement, la réduction des inégalités sociales, l'emploi et le développement économique, l'industrie et l'innovation, les villes et sociétés durables, la consommation responsable, la vie sous l'eau et la paix et la justice. Cette édition qui a connu une présence féminine remarquable, a été marquée par une cérémonie de remise des prix aux écrivains d'histoires pour enfants. Dans la catégorie des histoires fictives, le 1er prix est revenu à Chaimae Buibes pour son histoire "Al Hadika" (Le Jardin), le 2e prix a été remporté par Zahra Diker pour "Allawha Al Ghariba" (Tableau étrange) et le 3e prix a été décroché par Abdellah Ben Kaka pour son histoire "Al Moalime Saghir" (le petit instituteur). 

Pour ce qui est des histoires informatives, le 1er prix a été remporté par Noura Mahboubi pour son histoire "Ranine fi rihlate Likhabaya Al Odne" (un voyage dans l'oreille), le 2e prix est revenu à Manar Idouaarab pour "Al Monakh" (le climat) alors que le 3e prix a été décroché par Rhita Darwiche pour son histoire "le plastique, ennemi des animaux marins". Dans la catégorie des histoires scientifiques et encyclopédiques, les 1er prix , 2e prix et 3e prix sont revenus respectivement à Kaoutar Rjafellah, Ouhoud Ennaciri et Hassan Hamriqi pour leurs histoires "le petit dessinateur" , "Le voyage de Yakdane" et "procès d'un individu". Quant au Prix du public, il a été remporté par Marwa Damaan pour son histoire "Nous sommes égaux" alors que le prix du plus jeune participant est revenu à Fatima zahra Tabzioui qui a écrit "l’eau est la source de la vie". En plus des histoires gagnantes, le Centre publiera un total de 35 histoires qui seront mises à la disposition des élèves, des parents et des praticiens via le site web du Centre d'Etude de Langue Arabe et de Littérature de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de l'Université Al Akhawayn.

Libé
Jeudi 19 Novembre 2020

Lu 435 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.