Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Orient raconté par des artistes-peintres occidentaux





L’Orient raconté par des artistes-peintres occidentaux
La galerie “Artorium” de Casablanca accueille, depuis mercredi et jusqu’au 31 décembre, l’exposition “Passions privées, l’Orient vu par l’occident”, qui offre à découvrir ou à redécouvrir l’histoire de l’Orient du début du XXème siècle racontée par des artistes occidentaux. Cette nouvelle exposition, qui donne à voir une partie de la collection de la Fondation TGCC, permettra aux visiteurs de plonger dans l’univers des orientalistes de Jacques Majorelle à Edy Legrand, en passant par Jean Gaston Mantel, Henri Pontoy et beaucoup d’autres, indique un communiqué de la Fondation. Cette nouvelle exposition montre les plus belles œuvres orientalistes de cette collection acquises durant ces 30 dernières années, ainsi que des céramiques, poignards, bijoux et autres tissus du quotidien oriental qui a tant fasciné les occidentaux. Dès 1826, en plein Siècle des Lumières, les artistes occidentaux ont cultivé une fascination pour l’Orient et la civilisation islamique, qui s’est traduite par des œuvres picturales, poétiques et littéraires, intemporelles, réunies sous le nom d’orientalisme. La peinture orientaliste est profondément liée au voyage, les artistes en expédition en Afrique du Nord découvrant non seulement de nouveaux sujets, mais surtout une lumière transcendante qui les éblouit. Alors, ils accentuent les contrastes pour attirer l’œil et enrichissent la palette de couleurs de tons bruns, rouges et jaunes qui créent une ambiance très chaude.

Libé
Jeudi 12 Novembre 2020

Lu 384 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.