Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Islam du juste milieu promu par le Maroc, un bouclier contre l’ extrémisme

Ouadie Benabdellah, ambassadeur du Royaume en Indonésie



L' Islam du juste milieu, promu par le Maroc, se veut un bouclier contre le radicalisme et l’extrémisme dans ses différentes manifestations, a indiqué, mercredi à Jakarta, l’ambassadeur du Maroc en Indonésie, Ouadie Benabdellah. "La promotion par le Maroc d’un Islam modéré et du juste milieu se veut bien une vraie armure contre les différentes formes et manifestations de l’extrémisme et du radicalisme", a dit M. Benabdellah, qui s’exprimait au cours d'un webinaire organisé sous le thème "Redéfinir la démocratie et le patriotisme pour un monde musulman pacifique".

Il a, de même, précisé que la coexistence et le respect des différences, dressent la base d’une société mondiale pacifique, ajoutant que le Royaume, sous les hautes directives de SM le Roi Mohammed VI, contribue, à travers ses institutions et la formation des cadres religieux étrangers, à la propagation des préceptes du vrai Islam dans les quatre coins du monde. Pour sa part, l’ambassadeur d'Indonésie à Rabat, Hasrul Azwar, a mis l’accent sur la place importante qu’occupe le système d’enseignement et d’éducation dans la constitution d’une société démocratique qui prône les valeurs d’équité et de justice au bénéfice de l’ensemble de la population. De son côté, le président du Centre académique international des études soufies et esthétiques, Aziz Idrissi El Kobaiti Al Hasani, a fait savoir que le Maroc et l’Indonésie occupent tous les deux une place privilégiée à l’extrême est et ouest du monde islamique, précisant que ces deux pays ont beaucoup de similitudes et partagent les préceptes de l'Islam modéré et tolérant.

Il a aussi souligné que la spiritualité du soufisme a permis de manière considérable de répandre l’Islam à travers le monde, tout en préservant les valeurs universelles de la paix et de la tolérance. Quant au recteur de l’Université indonésienne Negeri Semarang (UNNES), Fathur Rokhman, il a traité du rôle des établissements académiques dans la promotion d’une société du savoir et d’une population civilisée qui servent de manière significative le développement de leurs pays. Cette conférence s'est inscrite dans le cadre d’une série d’activités de commémoration du 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Indonésie. Les deux pays sont plus que jamais déterminés à œuvrer pour la consolidation de leurs relations, tout en hissant les échanges économiques au niveau de l’excellence des relations politiques et diplomatiques bilatérales.

Libé
Jeudi 18 Mars 2021

Lu 389 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS